Bossette détente P210

Pistolets, revolvers, courte ou longue distance

Modérateur: Equipe

Bossette détente P210

Messagepar R V » 12 Déc 2009 19:29

Je rencontre un problème sur mon P210.
Lors de l'action sur la détente il m'arrive de plus en plus souvent que le coup parte sans avoir senti la bossette (départ filant).
Après des essais de tirs à sec, je m'aperçois que lorsque j'arrive a prendre contact avec la bossette et que je relâche la détente, le bec de gâchette reste en position sur le chien te ne revient pas dans sa position initiale.
Tous les ressorts sont à leur place et ont l'air en bon état.

Des avis ou expériences sur la question ?
Je joins un extrait du manuel.
Image

Merci,
Hervé.
Avatar de l’utilisateur
R V
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4432
Images: 131
Inscription: 11 Sep 2004 19:28
Localisation: en Brie

Re: Bossette détente P210

Messagepar Luma » 12 Déc 2009 20:01

Bonsoir RV

J'ai exactement le même problème avec mon P210-2.
Dans mon cas, je pense que c'est du uniquement à une absence de bossette à la conception car, j'ai eu l'occasion d'essayer un P210-6, et la bossette était là.

Dans ton cas, cela viendrait d'une usure, (ressort avachi ?) car sinon, comment expliquer que tu sentes cette bossette de façon aléatoire ?

Quand à la gachette qui ne reprend pas sa place au relâchement de la détente, cela me paraît normal car le ressort de rappel de la gâchette est beaucoup moins puissant que celui du chien et de ce fait ne peut pas faire glisser le bec de la gâchette sur celui du chien. (Je m'exprime peut être mal :oops: )

PS: Nous n'étions pas côte à côte au GPF à Versailles ? J'ai évoqué le problème sur le pas de tir en attendant le tireur qui ne venait pas .... :think:

:salut:
Avatar de l’utilisateur
Luma
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 216
Inscription: 15 Nov 2006 00:01
Localisation: Charente

Re: Bossette détente P210

Messagepar ak59 » 12 Déc 2009 21:33

...
Dernière édition par ak59 le 12 Mai 2010 22:23, édité 2 fois.
ak59
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2653
Images: 2
Inscription: 29 Juil 2006 20:53

Re: Bossette détente P210

Messagepar Michael Zeleny » 13 Déc 2009 09:32

J'ai expliqué le fonctionnement du levier du point d'arrêt (Druckpunkthebel) ici. Ceci dit, je te conseille de le laisser en paix. Ce dont tu te plains arrive bien souvent aux pistolets Neuhausen faits pour le tir de précision et dotés des ressorts allégés. Il serait plus prudent de tenter une substitution des Druckpunktplatten d'ordonnance, s'il t'arrive de trouver des pièces détachées pour ton P210. En aucun cas, il ne faut jamais limer les pièces de la fabrication tardive, "im MIM-Verfahren".

Image
Bien cordialement, - Michael Zeleny@post.harvard.edu - 7576 Willow Glen Road, Los Angeles, CA 90046 - 323.363.1860 - http://larvatus.livejournal.com/
Avatar de l’utilisateur
Michael Zeleny
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 132
Images: 1
Inscription: 14 Mar 2008 01:49
Localisation: Los Angeles, CA, U.S.A.

Re: Bossette détente P210

Messagepar R V » 13 Déc 2009 14:20

Merci pour ces premiers éléments de réponse.
Quelques précisions à propos de mon arme :
C'est un modèle militaire (P49) acheté en Suisse à l'état neuf, platine au n°.
La seule "modification" que j'ai effectuée est le changement de ressort de chien pour un légèrement plus souple.
La perte de bossette est apparue progressivement et persiste avec le remontage du ressort d'origine.
Le ressenti du contact bec de chien et bec de détente n'est pas net, "ça gratte" ou plus exactement "ça colle".
Je vais passer le document de Michael dans un traducteur...:sick: à moins qu'une âme charitable...:)

Hervé.

PS pour Luma : J'ai effectivement pas mal discuté, sur le pas de tir au GP, avec mon voisin de gauche.
Avatar de l’utilisateur
R V
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4432
Images: 131
Inscription: 11 Sep 2004 19:28
Localisation: en Brie

Re: Bossette détente P210

Messagepar Luma » 13 Déc 2009 19:15

Grand merci également à Michael car cela m'aide à comprendre le fonctionnement de ma platine.
Mon PA est un P210-2 fabriqué dans les années 60, platine au numéro.
Ma détente a toujours été filante. :think:
Je vais démonter la platine pour vérifier si elle est conforme à l'éclaté ...

PS pour RV: Je parlais du trophée UNOR en VM. J'étais au dernier poste.

:salut:
Avatar de l’utilisateur
Luma
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 216
Inscription: 15 Nov 2006 00:01
Localisation: Charente

Re: Bossette détente P210

Messagepar Michael Zeleny » 13 Déc 2009 21:01

Image

Le levier du point d'arrêt, pièce n° 21, est responsable pour la réglementation de la transition entre les deux étapes de la détente de la P210. Après la détente, pièce n° 28, engage la gâchette, pièce n° 23, par le moyen de l'étrier de la détente, pièce n° 26, la première étape de la détente est déterminé principalement par le ressort de la détente, pièce n° 31, avec une résistance supplémentaire fourni par le ressort de gachette, pièce n° 24. Pendant sa rotation autour de la goupille, pièce n° 22, la gachette apporte en arrière le chien, pièce n° 14, et touche le levier du point d'arrêt, pièce n° 21. À ce moment, le levier du point d'arrêt relie la gâchette avec le ressort de percussion, pièce n° 20, procurant une résistance supplémentaire considérable dans la deuxième et dernière étape de la détente, juste avant le relâchement du chen par la gâchette.
Bien cordialement, - Michael Zeleny@post.harvard.edu - 7576 Willow Glen Road, Los Angeles, CA 90046 - 323.363.1860 - http://larvatus.livejournal.com/
Avatar de l’utilisateur
Michael Zeleny
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 132
Images: 1
Inscription: 14 Mar 2008 01:49
Localisation: Los Angeles, CA, U.S.A.

Re: Bossette détente P210

Messagepar R V » 13 Déc 2009 21:04

Merci beaucoup Michael ! :bowdown:
Avatar de l’utilisateur
R V
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4432
Images: 131
Inscription: 11 Sep 2004 19:28
Localisation: en Brie

Re: Bossette détente P210

Messagepar Michael Zeleny » 14 Déc 2009 04:21

Image
 La méthode d'ajustement du levier du point d'arrêt.
(Cliquez ici pour une meilleure résolution.)

Le levier du point d'arrêt est installé individuellement à la main par rapport à la gâchette et le chien, afin de régler le point de pression (Druckpunkt) de la détente. Si le point de pression est trop mou, c'est à dire si la seconde étape de la détente doit être renforcée, les surfaces supérieures des deux bras de soutien les plus éloignés de l'axe de pivotement du levier du point d'arrêt, pièce n° 22 ci-dessus, doivent être également travaillé avec une pierre à l'huile au point de leur contact avec le corps de la platine, pièce n° 13. Cette opération rapproche le levier du point d'arrêt à la gâchette. Pendant cet rapprochement, les deux côtés du levier du point d'arrêt doivent faire leur contact avec le corps de la platine au même temps. Le corps de la platine lui-même ne devrait pas être modifié. Si le point de pression est trop dur, c'est à dire si la seconde étape de la détente doit être affaiblie, les deux projections en plein milieu du levier du point d'arrêt situés de chaque côté de la tige du ressort de percussion, pièce n° 16, doivent être également travaillé avec une pierre à l'huile au point de leur engagement par la gâchette, pièce n° 23, pendant le pression sur la détente. Cette opération retarde l'engagement du levier du point d'arrêt avec la gâchette. Dans l'accomplissement de cette opération, les projections sur le levier du point d'arrêt doivent faire leur contact avec le corps de la platine au même temps. La gâchette ne devrait pas être modifiée. Ne tentez jamais aucune modification de ces pièces, sinon vous n'êtes pas certain de votre compétence armurière.

Dans la production tardive, les pièces forgées et durcies profondement ont été remplacées par les pièces de formation par l'injection de métal moulé (MIM), avec leurs profils légèrement modifiées. Cette image est tirée d'Armbruster, p. 193:
Image
Leviers du point d'arrêt utilisés dans la production SIG P210.
(Cliquez ici pour une meilleure résolution.)

Les leviers n° 1-4 sont forgés et durcis profondement. À partir de n° 2, la zone située entre les pointes de la pression antérieures et postérieures a été renforcée par l'addition de matériaux. Le levier n° 5 est la dernière version, réalisée par injection de métal moulé. Comme toutes les pièces de formation MIM, ces leviers sont durcis superficiellement. Ils sont donc impropres à l'ajustement avec une pierre à l'huile, qui coupe à travers de leur durcissement et expose le métal mou dans des surfaces de travail. :naughty:
Bien cordialement, - Michael Zeleny@post.harvard.edu - 7576 Willow Glen Road, Los Angeles, CA 90046 - 323.363.1860 - http://larvatus.livejournal.com/
Avatar de l’utilisateur
Michael Zeleny
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 132
Images: 1
Inscription: 14 Mar 2008 01:49
Localisation: Los Angeles, CA, U.S.A.

Re: Bossette détente P210

Messagepar lduc » 15 Déc 2009 10:06

Bonjour,
superbe explication du fonctionnement de la détente du P210.
La difficulté ou trouver les piéces ?
Une autre question il y une différence notable des druckpunkplatten entre les différents modéles est ce que cela signifie que ces piéces ne sont pas interchangeables?
Cordialement.
:bowdown: :bowdown:
lduc
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 343
Images: 6
Inscription: 30 Sep 2005 07:21
Localisation: 93

Re: Bossette détente P210

Messagepar Michael Zeleny » 15 Déc 2009 10:28

On peut parfois trouver des piéces d'échange pour le P210 au Egun.de à des prix intéressants. On les trouve également ici, aux prix un peu moins agréables. Je crois qu'un levier du point d'arrêt pour un P210-6 pourrait être utilisé dans un P210-2. Pourtant, les armuriers militaires en Suisse utilisent toujours la platine complète, dont les exemples sont également disponibles sur le marché de l'occasion.
Bien cordialement, - Michael Zeleny@post.harvard.edu - 7576 Willow Glen Road, Los Angeles, CA 90046 - 323.363.1860 - http://larvatus.livejournal.com/
Avatar de l’utilisateur
Michael Zeleny
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 132
Images: 1
Inscription: 14 Mar 2008 01:49
Localisation: Los Angeles, CA, U.S.A.

Re: Bossette détente P210

Messagepar lduc » 15 Déc 2009 11:43

Bonjour,
Merci de votre réponse, mais pour un p210-6 , est ce possible de mettre le levier du point d'arrêt du modéle p210-2.
Cordialement :bowdown: :bowdown: :bowdown:
lduc
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 343
Images: 6
Inscription: 30 Sep 2005 07:21
Localisation: 93

Re: Bossette détente P210

Messagepar Michael Zeleny » 15 Déc 2009 12:20

Le P210-2 diffère du P210-6 en son ressort de la détente (Abzugsfeder, pièce n° 31 dans le diagramme ci-dessus). Ils sont identiques en ce qui concerne le ressort de gâchette (Abzugsstangenfeder, pièce n° 24). Vous pourriez donc convertir la détente de votre P210-6 en remplaçant son levier de point d'arrêt par celui d'un P210-2, et son ressort "sport" de la détente (Sportsabzugsfeder) par un ressort réglementaire.
Bien cordialement, - Michael Zeleny@post.harvard.edu - 7576 Willow Glen Road, Los Angeles, CA 90046 - 323.363.1860 - http://larvatus.livejournal.com/
Avatar de l’utilisateur
Michael Zeleny
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 132
Images: 1
Inscription: 14 Mar 2008 01:49
Localisation: Los Angeles, CA, U.S.A.

Re: Bossette détente P210

Messagepar lduc » 15 Déc 2009 12:43

Bonjour,
Milles mercis pour ces infos.
Cordialement
lduc
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 343
Images: 6
Inscription: 30 Sep 2005 07:21
Localisation: 93

Re: Bossette détente P210

Messagepar R V » 02 Mai 2010 18:08

Problème résolu :D

Merci à Michael pour son aide précieuse :bravo: , ainsi qu'à Winnipeg qui m'a ouvert l'esprit lors de notre dernière rencontre :wink: .

La solution était là :
Si le point de pression est trop mou, c'est à dire si la seconde étape de la détente doit être renforcée, les surfaces supérieures des deux bras de soutien les plus éloignés de l'axe de pivotement du levier du point d'arrêt, pièce n° 22 ci-dessus, doivent être également travaillé avec une pierre à l'huile au point de leur contact avec le corps de la platine, pièce n° 13. Cette opération rapproche le levier du point d'arrêt à la gâchette. Pendant cet rapprochement, les deux côtés du levier du point d'arrêt doivent faire leur contact avec le corps de la platine au même temps. Le corps de la platine lui-même ne devrait pas être modifié.


Un léger coup de pierre à huile et c'est reparti.
Manque plus que ma conversion en 7,65... :salut:

Hervé.
Avatar de l’utilisateur
R V
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4432
Images: 131
Inscription: 11 Sep 2004 19:28
Localisation: en Brie

Suivante

Retourner vers Armes de poing à poudre sans fumée de tous calibres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités