Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Outillage, composants, technique, etc.

Modérateur: Equipe

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 05 Déc 2010 20:32

Bonsoir à tous,

Merci Hervé d'avoir si bien argumenté et documenté les mesures de notre ami silouette22 cette article est vraiment très intéressant

silhouette22 a écrit:J'ai fait cette mesure après avoir des écarts inexpliqués en vitesse initiale avec des Sierra 69gr : écarts types entre 9m/s jusqu'à 13m/s
(Alors que j'ai des écarts type de l'ordre de 4m/s avec des Sierra 55gr)

Et c'est là que je me suis rendu compte que j'avais des balles qui donnaient un mesure à quelques centièmes près et d'autres balles avec une mesure décalée de 0,5mm.

Si on fait un graphe des mesures, j'aurai 2 courbes de gauss décalées de 0,5mm.

Ces balles étant mélangées, je suis en train de les trier pour faire des essais de vitesse et retrouver de la régularité.
Ce qui m'inquiète, c'est qu'il n'y a pas de numéro de lot sur les boites des Sierra : mélangent-ils des balles de fabrication différentes ???
Ou c'est moi qui ai mélangé ces balles lors du molycoatage ???

:salut:


C'est surprenant que SIERRA ne fasse pas figurer sur ses boite de MatchKing un lot de fabrication c'est fort gênant,elle sont conditionnées en boite de 100?

Si je comprend bien tu aurais mélangée dans le bol au molycoatage plusieurs boites de balles combien as tu préparer de balle en même temps?
Car ton travail de tris va se révéler fastidieux mais indispensables pour que tu éclaircisse ces écart s de vitesses.
Je serais curieux de savoir les résultat de tes nouveaux test de vitesse avec les balles triée.

Avait-tu remarquer une dégradation de la précision en cible avec ces SIERRA Matchking 69gr en cal 224 qui te donnais des vitesses irrégulières car il n'y a pas toujours une corrélation entre une bonne précision et un bon écart type,je l'ai souvent constaté.

Je ne connais pas les SIERRA mais ayant fait quelques métrologie sur les BERGER http://www.tirmaillyforum.com/mildot/viewtopic.php?t=101201&start=135elle sont très régulière en diamètre.

Ton procédé de mesure m'avait tout de suite interpelé pour l'avoir utilisé avec le haut de ma jauge MIC Précision RCBS pour chiffrer la différence de longueur de la Bearing Surface entre la BERGER BT "Classique" et la BERGER BT "THICK" qui c'est révélée de 0.80mm.

Image

Le comportement de ces deux BT 105gr c'est révélée complètement différent dans mon canon à cause précisément de ces 0.80mm de différence au profit de la"THICK" qui génère donc des pressions plus grandes nécessitant une charge moindre que sa sœur la "Classique".

Juger vous même pour une même charge de 43.7gr de N165 je suis à 800m/s pour la"Classique" et à 820m/s pour la "THICK" ce qui n'est pas franchement négligeable pour une même masse de balle!
C'est cela aussi qui fait que le rechargement de précision me passionne!

A +

Laurent.
Dernière édition par BERGEON le 06 Déc 2010 00:03, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar silhouette22 » 05 Déc 2010 21:39

J'ai "juste" mélangé 700 balles :freak: :freak: :freak: :freak:

Avait-tu remarquer une dégradation de la précision en cible avec ces SIERRA Matchking 69gr en cal 224 qui te donnais des vitesses irrégulières car il n'y a pas toujours une corrélation entre une bonne précision et un bon écart type,je l'ai souvent constaté.


La précision espérée avec ces balles 69gr n'était pas au rendez-vous : 1moa à 100m alors que j'obtiens des groupements de l'ordre de 0,2 à 0,3moa avec des 52gr !

Il ne faut oublier que mon canon Border à un pas de rayures de 1/8"" qui est prévu pour stabiliser des balles lourdes comme les 69gr en 224.
Mes résultats en cible vont à l'encontre de la théorie !!!

C'est pour ça que je cherche à comprendre d'où vient le problème.
:salut:
Avatar de l’utilisateur
silhouette22
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 874
Inscription: 21 Sep 2003 18:46
Localisation: 84

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 21 Fév 2011 20:29

SMALLER a écrit:
silhouette22 a écrit:Je pense que mesurer et trier les balles avec ce genre d'outil est plus pertinent pour obtenir des cartouches régulières et précises.

J'adhère à tes mesures et à ton analyse. :bravo:
Le tri des balles est une réalité que les tireurs américains les plus rigoureux s'emploient à réaliser afin de réduire les écarts en cible à très longue distance.
Tes mesures permettent de trier en fonction de la variation légère de la forme d'ogive d'une balle donnée et par conséquent en fonction également de la variation de la position de départ de la Bearing Surface. :rolling_eyes:
Cette photo est bien plus explicite que mes propos. :wink:

Image

Ta méthode de mesure reprend sur le principe ce qui existe déjà sous cette forme plus aboutie. :clap:

Image

Pour plus de détails, voici le lien.
http://www.6mmbr.com/medlerTUBBBSC.html

:salut:
THINK SMALL


Bonjours à tous,

Les propos de SMALER étayé par ce lien fort interessant m’ont longtemps interpellé et comme j’adore la métrologie j’ais décidé donc de relever le défit et de me constituer ma propre opinion sur ce moyen de tri des balles s’appuyant sur la différence de longueur de la Bearing Surface (BS) le seul valablement reconnu par nos amis tireurs Long Range d’outre Atlantique.

Je ma permet donc de part cette exposé de vous faire partager cette formidable expérimentation du tri des balles utilisée en TLD au USA par les tireurs les plus méticuleux.

Dans un premier temps il à fallut rassembler le matériel pour constituer mon BSC Maison dont voici le détail :

Tout d’abord le comparateur Mitutoyo au 1/100mm course de 10mm :

http://www.otelo.fr/is-bin/INTERSHOP.enfinity/WFS/Otelo-France-Site/fr_FR/-/EUR/EndecaPipeline-Start?SelectedMenuCategoryID=Produits&Ntk=Default_OTFR&Nty=1&D=0&Ntx=mode+matchallpartial&Dx=mode+matchallpartial&Ne=0&PrefixDirect=&CategoryName=Produits&N=16032+16046&SelectedSubCategoryID=LesProduits&Ntt=42110204&x=5&y=5

Ensuite l’embase réceptrice des balles qui sont placées pointes en bas :

http://www.sinclairintl.com/.aspx/sid=72112/pid=38769/Product/BULLET_COMPARATOR_6_MM

Le support en granit avec ça colonne :

http://www.otelo.fr/is-bin/INTERSHOP.enfinity/WFS/Otelo-France-Site/fr_FR/-/EUR/EndecaPipeline-Start?SelectedMenuCategoryID=Produits&Ntk=Default_OTFR&Nty=1&D=0&Ntx=mode+matchallpartial&Dx=mode+matchallpartial&Ne=0&PrefixDirect=&CategoryName=Produits&N=16032+16046&SelectedSubCategoryID=LesProduits&Ntt=43110102&x=3&y=0

Pour avoir un mesure significative et fiable de cette Bearing Surface il fallait faire des mesures sur le diamètre extérieur de la balle du coté Boat Tail et non sur le bout de la balle avec la touche sphérique d’origine.
Donc la première chose à faire, il fallait adapter mon comparateur en changeant la touche sphérique d’origine par une touche plate qui viendra coiffer un Bushing 0.237’’ correspondant au diamètre sommet de rayures du calibre 243 Win.

http://www.otelo.fr/is-bin/INTERSHOP.enfinity/WFS/Otelo-France-Site/fr_FR/-/EUR/EndecaPipeline-Start?SelectedMenuCategoryID=Produits&Ntk=Default_OTFR&Nty=1&D=0&Ntx=mode+matchallpartial&Dx=mode+matchallpartial&Ne=0&PrefixDirect=&CategoryName=Produits&N=16032+16046&SelectedSubCategoryID=LesProduits&Ntt=45130032&x=7&y=9

Image

Après une soudure basse température pour assurer une liaison fiable et durable entre les deux pièces sans déformation thermique :

Image

Il suffisait d’ajouter au dispositif une équerre en acier colée au double face sur le socle en granit assurant une position toujours reproductible de la base entre chaque mesure en ayant avant tout centrer la base avec une ogive en position.
Et voici le BSC Maison fin prêt pour les premières mesures :

Image

Allez au travail !
Et me voici parti pour contrôler un lot de 365 BERGER BT 105gr « Classique »
Tout d’abord étalonnage à zéro du comparateur, ce qui me permettra à partir de cette valeur référence de balle de trier les autres selon les différences de longueur de BS rencontrées sur les autres balles incrémenté de 0.01mm.

Image

Le travail fut long et fastidieux je l’avoue!
Mais après deux soirées, mes 365 BERGER BT « Classique » avait été passées une par une sous le comparateur.
Elles on été triées dans 16 gobelets allant de -3 à +12/100mm ce qui nous fait une amplitude globale de variation de la BS sur 365 balle de 15/100mm soit 0.006’’ce qui me fait dire que le tri était tout de même nécessaire...
Tout en mettant en évidence la qualité et le contrôle s’y attenant de ces balles BERGER.

Image

Pour comparer cette amplitude de variation de la BS sur mon lot de BERGER, je le trouve correct par rapport à celui de 0.007 à 0.008’’ trouvé par Larry Meddler dans son article sur le BSC. http://www.6mmbr.com/medlerTUBBBSC.html
Je vous donne le nombre de balles trouvé dans chaque gobelet incrémenté de 1/100mm :

-3=3 balles
-2=8
-1=15
0=30
+1=42
+2=41
+3=37
+4=26
+5=41
+6=24
+7=33
+8=24
+9=18
+10=15
+11=6
+12=2

total 365

Ce qui est rassurant, c’est que le nombre des deux valeurs minimum -3 et -2 et maximum +11 et +12 reste très faible respectivement 3 et 8 ; 6 et 2.
J’ai tout de même remarqué au cours de ces mesures que la façon de déposer la balle dans le comparateur Sinclair devait être la plus régulière possible pour ne pas engendrer de fausses mesures, je prenais donc l’habitude de lâcher la balle pointe en bas dans le comparateur Sinclair toujours à la même hauteur et de faire qu’une mesure car au 1/100 les mesures ont tout de même du mal à être répétitives .
Il sera aussi nécessaire de présenter la base toujours du même coté en prenant soin d’avoir le « 24 » toujours face à soi.

Face à ce manque de répétitivité des mesures et sous les conseils avisés d’un ami qui se reconnaitra et dont je tiens encore à remercier j’ai décelé un défaut de réglage de mon comparateur en liaison avec le support/colonne qui se traduisait immanquablement par une portée non parallèle de mon Bushing sur la base Sinclair.

Image

Après utilisé une cale étalon de 10.000mm un non négligeable défaut de réglage de 1/10mm était avéré :
Image

Il ne me restait plus qu’à jouer sur la vis de fixation reliant le dos du comparateur au support pour récupérer ce jeu. Il m’a fallu ajouter 2 cales de réglage (faites dans mon clinquant de 0,075mm découpé en demi-couronne) pour donner du dévers à la patte de fixation et ainsi rétablir une bonne assise à mon Bushing par rapport à l’embase Sinclair.

Après vérification et contrôle sur un lot de 41 balles l’amélioration était flagrante les mesures étaient plus répétitives mais je n’étais pas convaincu que mon BSC Maison soit le plus efficient possible car avec mon Bushing 0.237’’la mesure n’était pas réellement fait sur la BS mais au dessus du BT comme l’on peut le voir très nettement sur cette photo en fait le Bushing est trop serrant.

Image

Je décidait donc pour coller au plus près du diamètre de mes 6mm et d’améliorer la véracité de mes mesures de commander 3 nouveaux Bushing 0.242’’ ;0.243’’ et 0.244’’ pour être sur de trouver le bon.

Ayant reçu mes 3 Bushings REDDING je commençais par une petite séance de contrôle de mesure interne des Bushings pour comparer les diamètres internes effectifs avec les inscriptions gravé sur ceux –ci.

Voici les résultats obtenu avec un micromètre d’intérieur à trois touches (précision 0.001mm):

.242’’(soit 6.1468mm) valeur relevée : 6.145mm.
.243’’(soit 6.1722mm) valeur relevée : 6.170mm.
.244’’(soit 6.1976mm) valeur relevée : 6.195mm.

La régularité REDDING est au rendez-vous avec seulement 2microns de moins que la valeur théorique c’est tout bon !

Je me suis posé longtemps la question quel était le Bushing le mieux adapté pour mesurer la variation de BS de mes différente balles.

J’ai tout d’abord positionné 3 BERGER BT « Classique » dans mes Bushings respectivement positionner de gauche à droite comme suivant .242’’ ; .243’’ et .244’’.

Image

On distingue parfaitement l’enfoncement proportionnel de chaque balle selon le diamètre du Bushing grâce au trait ; parallèle à la base des Bushing ; que j’ai effectué sur l’arrière plan d’une feuille de papier.

Ensuite par curiosité j’ai placé mes 3 « Classique » pointe en bas à travers les Bushings, l’ordre des diamètres de Bushings étant toujours respecté.

Image

La dernière balle (de droite) est très intéressante car au travers du Bushing.244’’celle-ci reste prisonnière par son Presure Ring .
J’avais du mal as faire mon choix entre le .243’’ du milieu et le .244’’ de droite pour le contrôle des « Classique ».

Pour tester la polyvalence du Bushing à choisir je décidais donc de changer de balle et je prenais donc la « Fine » BERGER VLD 105gr Moly dont son diamètre est compris entre de 6.167mm et 6.170 mm passe carrément à travers du Bushing de .244’’ce Bushing était à proscrire pour contrôler mes BERGER VLD 105gr.
Donc si je voulais avoir un BSC commun pour toute mes 6mm il me fallait sélectionner le Bushing de .243’’, mon choix était fait !

Image

Maintenant il ne me restait plus qu’a assembler mon Bushing de 0.243’’ sous celui de .237’’avec un double face, ce choix je vous l’avoue à été difficile à faire car j’aurais préféré la soudure mais est ce que j’avais choisi le bon diamètre de Bushing ?????


Pour un parfait alignement des deux Bushings lors de l’assemblage au double face il m’était indispensable d’utilisé un V de contrôle en fonte.
Au passage j’avais bien sur contrôler la régularité des diamètre extérieur des Bushings REDDING qui au passage est remarquable : ils sont tous à 12.72mm .

Image

Sur cette dernière photo l’on distingue parfaitement le double face de couleur blanche avant assembla manuel par coulissage des deux Bushings dans le V en fonte, ensuite la pièce obtenu est mise sous pression dans ma Rock Chuker avec l’utilisation de la pièce en inox que j’avais fait tournée pour le recalibrage de mes collets sur toute la hauteur avant le tournage de ceux-ci.(dans les premières page de ce post).

Ensuite une petite séance de contrôle de planéité du montage de mes Bushings directement sur l’embase Sinclair (pas deux fois la même erreur !).

Image

Mais après contrôle de mon même lot de 41 balles où j’avais de bon résultats avec le Bushing 0.237’’ les résultats avec mon nouveau Bushing 0.243’’furent une vraie catastrophe !
A cet instant précis le doute me submergea !
Est ce que le Bushing n’est pas adapté ou alors la liaison du double face n’est pas efficiente...peut-être les deux à la fois !
Il fallait réagir ne pouvant pas rester sur un doute, ne pouvant pas souder sur place à la maison je décidais donc de changer de Bushing et de récoler le .242’’en lieu et place du .243’’en conservant le même modus operandis avec mon V en fonte et mon double face.

Et me voila repartie pour trois autres séries de mesures comparatives je dis bien comparatives car cette fois ci l’ordre de classement des balles contrôlées avec le Bushing .243’’ est strictement le même qu’avec le Bushing 0.242’’ nous pourrons suivre linéairement les évolutions des mesures selon le Bushing utilisé. Ce fut possible car j’avais pris soin de laisser mes balles dans mon plateau de rechargement.

Voici les résultats :

Je précise qu’avec les deux Bushings l’étalonnage à zéro du comparateur à été faite sur la balle N°1 pour que la comparaison des mesure entre les Bushings 0.243’’ et 0.242’’ soit possible.

Image
D’ès les premières mesures le morale remontait en m’apercevant que les mesure étaient beaucoup plus régulière en amplitudes allant tout de même de 0 à +10 pour la première série et bien meilleur pour les deux suivantes de 0 à +7.
Ouf me voici rassuré !
Image

1ère série Bushing 0.242’’:

0=3
+1=6
+2=5
+3=6
+4=10
+5=5
+6=3
+7=2
+10=1
Total = 41

Bon il faut relativiser car si on supprime les extrémités peut représentatives en nombre de balles du lot 0=3 ;+7=2 et +10=1 l’on se retrouve tout de même avec 85% de balles comprise dans une variation correcte de +1 à +5 soit 5/100mm soit 0.002’’.

2ème série Bushing 0.242’’:

0=1
+1=7
+2=9
+3=5
+4=12
+5=4
+6
+7=3
Total = 41

Si l’on supprime les extrémités peut représentatives en nombre de balles du lot 0=1;+7=3 l’on se retrouve tout de même avec 90% de balles comprise dans une variation correcte de +1 à +5 soit 5/100mm soit 0.002’’.


3ère série Bushing 0.242’’:

0=2
+1=6
+2=6
+3=8
+4=12
+5=5
+6
+7=2
Total = 41

Si l’on supprime les extrémités peut représentative en nombre de balles du lot 0=2 ;+7=2 l’on se retrouve tout de même avec 90% de balles comprise dans une variation correcte de +1 à +5 soit 5/100mm soit 0.002’’.

L’on peut noter entre ces 3 séries que l’amplitude de variation est très bonne et stable avec 5/100mm , avec ce Bushing de 0.242 » » nous avons indéniablement gagné en régularité car si l’on reprend les amplitude obtenu avec le Bushing 0.237’’ nous avions respectivement sur les trois série 4/100mm ;3/100mm et 5/100mm.
Petit à petit nous approchons de la vérité en améliorant la fiabilité des mesures !

Cette fiabilité se caractérise tout particulièrement par le nombre de balles où les mesures sont identiques sur les trois séries. (en rose) Il passe à 17 alors qu’avant j’avais atteint un nombre de 13 sur 41.
Cette fiabilité est aussi visible dans le nombre de 15 balles ou sur les trois mesure il y a deux mesures identiques et la troisième étant de seulement + ou - 1/100mm.
Additionnées au 17 balles ou les mesure sont strictement identiques cela nous fait 32 sur 41 soit un taux de fiabilité remarquable de 78%.

Il est aussi à noter dans ces dernière mesure lorsque l’on fait une analyse linéaire des balles entre le Bushing .243 ‘’ et .242’’ que les défauts des balles sont respectés entre ces deux diamètre de Bushing.
Je m’explique prenons le cas de la balle N°13 ou nous avions noté la plus forte amplitude de +10,+6 et +7(avec le Busshing 0.243’’) ce défaut se confirme également avec une amplitude maximale et régulière sur les trois série de mesure +7,+7 et +7(avec le Bushing 0.242’’).
Le cas de la N°31 est analogue +9,-1,-1pour le Bushing 0.243’’ et +10,+7,+3 pour le Bushing0.242’’.

Conclusion :

Le Bushing 0.242’’ à apporté une véritable stabilité dans la prise de mesure en comparaison avec celui de 0.237’’, alors que celui de 0.243’’ ne convenais pas du tout.
Cette expérience me conduit à me dire que le choix du Bushing approprié au diamètre de la balle contrôlé est primordiale pour avoir des mesures fiables et donc exploitable pour le tri.
Ce qui m’incite à garder ma liaison démontable de mon double face pour garder cette option d’interchangeabilité des Bushings selon le diamètre des balles mesurées et tout aussi compatible avec un changement de calibre.
Un dernier point le matériel US pour ces contrôles est livré avec un comparateur d’une précision de 0.001’’soit 2.54/100mm qui me parait largement suffisant gage d’une meilleur reproductivité des mesures, je conclurais donc ce domaine bien précis le 1/100mm reste difficile à gérer !

En espérant ne pas vous avoir pris trop la tête avec ma passion de la métrologie et pourquoi pas avoir fait des émules pour des futurs retours d’expérience en TLD avec des balles triées selon longueur de Surface d’Appui dans le canon.
Car pour moi il faudra attendre encore quelques mois pour tester le 300m mais ça approche...petit à petit.

A bientôt.

Laurent.
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 10 Nov 2011 00:12

Bonsoir à tous,

J’avais à l'époque ouvert ce Post pour parler du tournage de collet, beaucoup de choses ont été dites depuis...Mais récemment en lisant un article sur un site Américain(pour un autre sujet)j'ai trouvez une infos intéressante qui n'avait pas été abordée à l'époque dans ce Post voici le lien :

http://bcrc.iinet.net.au/reloading.html

L’info est dans le dernier paragraphe de l’article intitulé Neck turning (it's not just for tight neck chambers):

Pour faciliter les choses j'ai fait une traduction du paragraphe en question :

Il est généralement admis de taillé légèrement dans l’épaulement de chaque étuis pendant le tournage des collets. C’est parce que les étuis s’étirent tout au long du processus de recalibrage/ tir/recalibrage et que la matière de l’étui commence à migrer éventuellement de l’épaulement vers le collet. Pour former un anneau en épaisseur dans le collet de l’étui couramment appelé « donut ».
Selon les dimensions du collet de la chambre et de vos outils, la formation du « donut » peut causer des problèmes comme des pressions excessives. Un recalibrage de collet à Bushing conservera le « donut » à l’intérieur du collet de l’étui alors qu’un recalibrage interne de collet avec une olive de recalibrage déplacera celui-ci vers l’extérieur du collet. De l’une ou l’autre manière vous pouvez enlever celui-ci en utilisant un outil à tourner les collets (extérieur) ou un alésoir de collets (intérieur),
mais il est facile de minimiser cette formation en retirant légèrement de la matière dans l’épaulement pendant le tournage des collets. Juste un léger retrait de matière car si vous mordez de trop vous risquer de séparer le collet de la partie principale de l’étui.

Des photos du travail de tournages sont disponibles sur ce même site :

http://bcrc.iinet.net.au/case_prep.html

Allez pour la beauté des photos je les mets en direct :

Image

Image

Une question me viens à l'esprit comment ce léger retrait de matière sur la naissance de l’épaulement peut retarder l'apparition du Donut?

A+

Laurent.
Prudence est Mère de Sûreté...

Image
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar solqruxuz » 10 Nov 2011 05:09

Probablement parce que la matière créant le " donut " vient de là ... (? )
J'avais déjà lu un sujet similaire us , et depuis je pratique ainsi au tournage de mes collets ; mais mes armes étant plus TAR que Bench Rest , je n'ai aucun enseignement à en tirer .

Question hors sujet pour un sujet passionnant : quand je vois le profil de la pointe des balles , totalement de travers et nettement en biseau , je me demande si la balistique en vol n'en souffrirait pas quelque peu .
Me tromperais-je ?
solqruxuz
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5212
Images: 15
Inscription: 09 Sep 2009 11:43
Localisation: la Réunion

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 10 Nov 2011 09:44

deGuers a écrit:Probablement parce que la matière créant le " donut " vient de là ... (? )
J'avais déjà lu un sujet similaire us , et depuis je pratique ainsi au tournage de mes collets ; mais mes armes étant plus TAR que Bench Rest , je n'ai aucun enseignement à en tirer .

Question hors sujet pour un sujet passionnant : quand je vois le profil de la pointe des balles , totalement de travers et nettement en biseau , je me demande si la balistique en vol n'en souffrirait pas quelque peu .
Me tromperais-je ?


Bonjour deGuers,

je pense que la matière provenant du "donut" vient de plus loin que la zone matérialisé par le couteau sur l'épaulement (jonction collet base de l'épaulement).

Aurais tu un lien sur cette article?

tu veux parler du profil de la pointe de la balle sur cette photo?

Image

A +

laurent.
Prudence est Mère de Sûreté...

Image
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar Superblitz » 10 Nov 2011 10:19

deGuers a écrit:Probablement parce que la matière créant le " donut " vient de là ... (? )
J'avais déjà lu un sujet similaire us , et depuis je pratique ainsi au tournage de mes collets ; mais mes armes étant plus TAR que Bench Rest , je n'ai aucun enseignement à en tirer .

Question hors sujet pour un sujet passionnant : quand je vois le profil de la pointe des balles , totalement de travers et nettement en biseau , je me demande si la balistique en vol n'en souffrirait pas quelque peu .
Me tromperais-je ?


Je me souviens qu'en son temps les balles de fusils d'assaut espagnols avaient une pointe biseautée dont le but était une trajectoire plus "extravagante" en balistique terminale. L'effet gyroscopique de la rotation des balles devait suffire à la stabilité de la trajectoire. En tout cas ça m'avait fait relativiser l'importance de la déformation des pointes dans les chargeurs.

Perso, j'ai un problème de beignet dans une seule carabine, en 7x64, mais majeur. Je vais investir, ou dépenser, dans un un K&M.
Superblitz
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1069
Inscription: 15 Sep 2008 19:14
Localisation: Lorraine

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar solqruxuz » 10 Nov 2011 11:34

BERGEON a écrit:
deGuers a écrit:Probablement parce que la matière créant le " donut " vient de là ... (? )
J'avais déjà lu un sujet similaire us , et depuis je pratique ainsi au tournage de mes collets ; mais mes armes étant plus TAR que Bench Rest , je n'ai aucun enseignement à en tirer .

Question hors sujet pour un sujet passionnant : quand je vois le profil de la pointe des balles , totalement de travers et nettement en biseau , je me demande si la balistique en vol n'en souffrirait pas quelque peu .
Me tromperais-je ?


Bonjour deGuers,

je pense que la matière provenant du "donut" vient de plus loin que la zone matérialisé par le couteau sur l'épaulement (jonction collet base de l'épaulement).

Aurais tu un lien sur cette article?

Bonjour Bergeon ,
je suis toujours tes recherches avec intérêt ; que d' évolution depuis tes débuts !
J'ai eu une Steyr SSG en .308 W avec laquelle j'avais débuté mes premiers rechargements semi- Bench ; internet n'existait pas .
J'avais eu le " donut " intérieur et rien pour m'en expliquer les raisons ; je m'en servais - de mémoire - pour une approche audacieuse : il me servait de butée à une balle courte , descendue à coulissement gras , sans sertissage . La belle époque des recherches , quand TMF n'était pas né et qu'il fallait débroussailler seul .
Oui, la matière pourrait provenir de plus haut , mais pourquoi pas du cône de raccordement ... Avec l'effet venturi subit par des gaz chauds et la pression sur ce rétreint , ça me semble possible . Que disent les étasuniens sur le sujet ?

Un post avait été fait sur ces balles à la pointe pour le moins bien peu aérodynamique ; il m'avait été répondu que c'est un critère peu sensible dans la future balistique en vol .
J'avoue avoir du mal à l'admettre ; qui piloterait un Rafale avec un nez aussi moche !
D'ailleurs il existe un outil us pour usiner-modifier la dite pointe , preuve s'il en est que ça ne tarabuste pas que moi . Un TMF avait mis le lien . S'il passait par là ...
Bonnes recherches et ... comparatif en cible de rigueur .
solqruxuz
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5212
Images: 15
Inscription: 09 Sep 2009 11:43
Localisation: la Réunion

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BRhunter » 10 Nov 2011 19:33

C'est marrant mais il me semble qu'une autre personne avait déjà parlé de cette méthode de tourner les collets afin d'éviter la formation du redan et pourtant elle n'avait pas attendu l'article de l'américain! :D
En revanche la coupe est un poil trop prononcée enfin d'après la photo ou alors c'est un effet d'optique! Je tourne les collets des mes étuis de cette manière depuis plus de 20 ans et je n'ai plus jamais rencontré de problème au niveau de la jonction épaulement collet.Il faut bien garder à l'esprit que la migration du métal est uniquement inquiétant si votre balle est positionnée sous l'épaulement.
Dernière édition par BRhunter le 10 Nov 2011 19:46, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
BRhunter
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1729
Images: 3
Inscription: 06 Avr 2004 19:22

Messagepar cyrildu92 » 10 Nov 2011 19:39

pfiou exposé de la mort qui tue mais autrement intéressant !!!!
sans peur et sans reproche.
alter post fulmina terror
The swiss attitude forever LoL
Avatar de l’utilisateur
cyrildu92
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1381
Images: 10
Inscription: 10 Avr 2004 11:06
Localisation: au pays de cancoillotte !!!

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 10 Nov 2011 20:13

kleiber.michel a écrit:C'est marrant mais il me semble qu'une autre personne avait déjà parlé de cette méthode de tourner les collets afin d'éviter la formation du redan et pourtant elle n'avait pas attendu l'article de l'américain! :D


Bonsoir Michel,

J'attendais ton intervention...car voici ce que disait sur mon Post Précédent :

BERGEON a écrit:A propos de tournage de collet j'ai repérer dans le même article un point intéressant que nous avions déjà abordé ensemble avec Michel qui remet en cause un point précis dans la méthode traditionnel du tournage,je vous en reparlerais plus tard.


C'est tiré de ce Post :http://www.tirmaillyforum.com/mildot/viewtopic.php?t=135182&postdays=0&postorder=asc&start=30

J’espère ne pas t'avoir offensé Michel!

Le sujet m'étais sorti de la tête c'est en lisant cet l'article que je m'en suis rappelé mais je ne me souvient plus quel était l'explication que tu m'avais donnée pour répondre à cette question :

BERGEON a écrit:
Une question me viens à l'esprit comment ce léger retrait de matière sur la naissance de l’épaulement peut retarder l'apparition du Donut?



Tu m'avais aussi parler de répétitivité de la "géométrie"de l'étui importante dans la précision,je t'ais écouté cette fois!

Car je viens de recevoir pas plus tard que ce soir mon FORSTER Bushing Bump Neck Sizing Die en 243WIn!(Bushing .269''; .270''et .271'')
je vais maintenant pouvoir recalibrer mes collets en repoussant à chaque fois mes épaulements de .002'', bien sur ce ne sera pas avec un recalibrage (FL comme tu le conseillais)mais j'ai préféré l'option du "Bump Die"car le chambrage de ma SAVAGE n'a rien de semblable à un chambrage "match" ou "Custom" préférant présever les avantages d'un étui formé au cote du chambrage de série de mon arme.

En espérant avoir fait le bon choix avec cet outil de qualité Bench-Rest FORSTER!

Au plaisir de te lire Michel!

Laurent.
Prudence est Mère de Sûreté...

Image
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Messagepar cyrildu92 » 10 Nov 2011 21:09

et les gars faites comme alain écrivez nous un ou deux bons bouquins.

je prends de suite LOL
sans peur et sans reproche.
alter post fulmina terror
The swiss attitude forever LoL
Avatar de l’utilisateur
cyrildu92
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1381
Images: 10
Inscription: 10 Avr 2004 11:06
Localisation: au pays de cancoillotte !!!

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BERGEON » 10 Nov 2011 21:31

kleiber.michel a écrit:En revanche la coupe est un poil trop prononcée enfin d'après la photo ou alors c'est un effet d'optique! Je tourne les collets des mes étuis de cette manière depuis plus de 20 ans et je n'ai plus jamais rencontré de problème au niveau de la jonction épaulement collet.Il faut bien garder à l'esprit que la migration du métal est uniquement inquiétant si votre balle est positionnée sous l'épaulement.


Merci pour ce rajout Michel et le commentaire de la photo, ton expérience est dès plus pertinente pour moi!

A bientôt.

Laurent.
Prudence est Mère de Sûreté...

Image
Avatar de l’utilisateur
BERGEON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2431
Images: 56
Inscription: 22 Mar 2007 23:36

Re: Petites réflexions sur le recalibrage de collet.

Messagepar BRhunter » 10 Nov 2011 22:36

Laurent,

J'ai également pratiqué le Shoulder Bump Dies mais je préfère le Fl taillé avec l'ébauche de la fraise de chambre ceci étant bien sur valable dans le cas ou vous connaissez l'armurier qui a chambré votre carabine.Il existe aussi la formule de l'outil custom réalisé à partir d'un étui tiré 2 ou 3 fois moyennant 150 à 170 dollars qui est a mon avis la bonne solution pour une arme de série.
Avatar de l’utilisateur
BRhunter
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1729
Images: 3
Inscription: 06 Avr 2004 19:22

Messagepar BRhunter » 10 Nov 2011 22:39

cyrildu92 a écrit:et les gars faites comme alain écrivez nous un ou deux bons bouquins.

je prends de suite LOL


En ce qui me concerne ,je n'ai aucun talent pour cela!
Avatar de l’utilisateur
BRhunter
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1729
Images: 3
Inscription: 06 Avr 2004 19:22

PrécédenteSuivante

Retourner vers Rechargement, entretien, balistique (Armes rayées)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alain Malauzat et 3 invités