Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du rech

Outillage, composants, technique, etc.

Modérateur: Equipe

Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du rech

Messagepar Romanlleu » 31 Aoû 2018 16:22

Peut-on considérer que le tir sportif permet d'exprimer toute la palette de la technique et des compétences d'un rechargeur?
Loin de moi l'idée de vouloir polémiquer stérilement mais je crois que des points de vue intéressants pourraient s'exprimer sur la question.
Je pense pour ma part que le tir sportif ne permet pas d'exprimer toutes les compétences à maîtriser dans le rechargement. Certes, il est la parfaite pratique pour la maîtrise des 2 premières balistiques:
- balistique intérieure
- balistique extérieure
La construction d'une cartouche, cependant, ne se limite pas à l'interne et au vol. Il y a également un troisième type de balistique qui demande à être pris en compte par le rechargeur mais qui n'a pas lieu d'être en tir sportif stricto sensu puisque l'on tire sur du papier:
- la balistique "terminale" (c'est-à-dire, sans vouloir provoquer, le "travail" de la balle à l'intérieur de la cible atteinte.
A mon avis, seul le tir de chasse (je ne parle pas de l'arrosage au 12 en battue, soyons clairs) traite de ces trois balistiques.
En ne se basant que sur les deux premiers types de balistique, comme au tir, le résultat n'est pas acquis en chasse. Alors qu'il l'est au tir.
Sur une cible vivante (malheureusement) de 120 kg, la parfaite maîtrise des balistiques intérieure et extérieure ne suffit pas. Il faut le point d'orgue de la balistique de tir: la balistique terminale (travail du projectile, cavité temporaire, cavité permanente, éventuellement choc hydrostatique etc.)
Alors? Qu'en pensez-vous? Le tir sportif sur cible est-il une exploitation incomplète de la balistique ou non? :cheers:
Avatar de l’utilisateur
Romanlleu
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 481
Images: 3
Inscription: 31 Oct 2010 15:41
Localisation: Provence

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Arthur » 31 Aoû 2018 16:55

Ben si tu vas par là, tu auras également à des contraintes supplémentaires en pratiquant le tir d'artillerie ou le tir spatial.

(... sans parler du tir au cul) :whistle:
Quand on a des amis comme toi
on n'a pas besoin d'ennemis.
(Charles Pasqua)

Le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres ».
(Margaret Thatcher)

Image
Avatar de l’utilisateur
Arthur
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1207
Inscription: 26 Fév 2014 22:02

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar tireur fou 25 » 31 Aoû 2018 17:00

:think: bien peu de chasseurs rechargent. il faudrait donc être tireur/chasseur
une arme n'est pas dangereuse..... celui qui s'en sert, parfois, si !
Image
Avatar de l’utilisateur
tireur fou 25
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4413
Images: 170
Inscription: 04 Oct 2008 17:50
Localisation: 25490 fesches le chatel

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Romanlleu » 31 Aoû 2018 17:10

Arthur a écrit:Ben si tu vas par là, tu auras également à des contraintes supplémentaires en pratiquant le tir d'artillerie ou le tir spatial.

Pas vraiment, il y aura toujours les trois types de balistique pour le tir d'artillerie: intérieure pour ce qui concerne la construction de l'obus, la réaction à la mise à feu, extérieure pour ce qui concerne le vol de l'obus coefficient balistique etc et terminale pour ce qui concerne le travail de l'obus sur cible, perforant, incendiaire etc..
Identique ou non pour le tir spatial: pas de changement de nature pour les balistiques intérieure et extérieure si ce n'est que pour la balistique extérieure il faudra prendre en compte les différents milieux. il y aura toutefois deux options pour la balistique terminale s'il s'agit d'un tir de positionnement ou de destruction. Le tir spatial pourra donc se distribuer en deux balistiques ou en trois, selon les intentions de départ.
Avatar de l’utilisateur
Romanlleu
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 481
Images: 3
Inscription: 31 Oct 2010 15:41
Localisation: Provence

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Chamois » 31 Aoû 2018 17:57

j'en pense que chez les chasseurs, il n'y en a pas un qui aura le même point de vue:

un animal n'est pas un milieu homogène et lors de tirs avec la même arme et le même calibre le trajet projectilaire sera différent et le résultat aussi. de cette façon on entend tout et son contraire.

donc un sujet souvent très polémique.

Pierre
think out of the box
Avatar de l’utilisateur
Chamois
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 15613
Images: 10
Inscription: 15 Mai 2003 16:16

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar bersim » 31 Aoû 2018 18:16

L' avantage du rechargement pour le chasseur permet a celui-ci:
1- de s'entrainer a moindre frais
2- pour celui dont le calibre est ancien , ou très peu diffusé , de recharger des cartouches performantes en fonction du gibier recherché.
Le chasseur utilisant un calibre courant , n'a que l' embarras du choix.
bersim
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 192
Inscription: 14 Mai 2012 21:04

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Chamois » 31 Aoû 2018 18:29

la plupart des chasseurs ne sortent la carabine qu'à l'ouverture...

Pierre
think out of the box
Avatar de l’utilisateur
Chamois
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 15613
Images: 10
Inscription: 15 Mai 2003 16:16

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar C50 » 31 Aoû 2018 18:50

Pour ma part je recharge toutes mes munitions d'armes rayées pour la chasse et je ne suis pas adepte du tir de battue bien que je le pratique à la fois sur invitation et dans les chasses où j'ai une petite action afin de rendre mes invitations.
Quand je chasse au pistage ou quand je pratique des tirs d'élimination (ordinairement sur babouins surnuméraires) je reste avant tout un tireur car je tire comme à la cible, avec le même souci de placer ma balle.
En battue je fais comme tout le monde : je pratique un tir aléatoire sur un animal mis en mouvement et je fais semblant de croire que c'est un geste éthique.
En rechargeant, je mets un projectile en lequel j'ai confiance (je suis membre du club Hornady) et cette confiance, associée à l'obsession du placement de ma balle dans les autres modes de chasse , fait tout.
Je sens que j'exprime mal ceci : avant tout il y a le placement de la balle et donc l' abstention de tir, et secondairement le choix d'un projectile à qui je fais entièrement confiance.
La chasse avec des tirs assez lointains (jusqu'à 430 mètres télémétrés en ce qui concerne mon tir le plus lointain) est pour un rechargeur l'expression ultime de l'art.
Le travail de la balle dans la zone atteinte est une chose que j'observe à chaque fois avec attention bien qu'à mon cinquième baboon de la journée ...
Je fais mes rechargements avec le plus grand soin, vraiment LE PLUS GRAND soin et c'est en quelque sorte la première étape de mon acte de chasse.
C'est le tir sportif qui m'a amené au rechargement de chasse et les deux activités permettent donc à toute la palette des rechargements de s'exprimer :wink:
Je maintiendrai ! Guillaume d'Orange-Nassau
C50
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 8998
Inscription: 19 Avr 2005 21:19
Localisation: Près de ma presse, évidemment !

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar rtstcyr » 31 Aoû 2018 20:08

En battue je fais comme tout le monde : je pratique un tir aléatoire sur un animal mis en mouvement et je fais semblant de croire que c'est un geste éthique.


Complètement d'accord...mais nié par beaucoup de chasseurs qui se gargarisent avec le mythique placement de la balle alors qu'en fin de battue le ratio nombre de cartouches tirées/tableau est édifiant...et montre bien que globalement on ne "place pas sa balle" on tire au coup d'épaule sur un animal qui traverse à 30 km/h une allée de 4 m de largeur. Bien sûr il y a parmi nous des gens doués capables effectivement d'une balle de cœur à 50 m sur un sanglier poursuivi par les chiens; mais ils sont rares.
Diego
rtstcyr
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1181
Images: 1
Inscription: 11 Déc 2009 20:48
Localisation: Franche Comté

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar esteca33 » 01 Sep 2018 07:54

En fait je comprend même pas la question...
Avant de recharger, on sélectionne et on achète la balle (chasse, varmint, target, il y en a des plus adaptés que d'autres). Ensuite on la fait voyager à la vitesse que l'on souhaite (choix et dose de poudre) pour avoir l'énergie nécessaire à la distance souhaitée et non plus pour faire du point. On peut même pratiquer des tests en tirant dans de la gélatine ou des bidons d'eau. Donc oui on influence la balistique terminale par le choix de la balle et par sa vitesse donc sa faculté à champignonner.
Avatar de l’utilisateur
esteca33
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 485
Images: 2
Inscription: 21 Fév 2014 15:47
Localisation: Gironde

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Chamois » 01 Sep 2018 10:38

surtout qu'une balle de chasse doit être adaptée au gibier convoité et que je n'en connais pas de polyvalente.

il faut faire un compromis en fonction de la taille du gibier, de la distance de tir (vitesse résiduelle), et de la structure de la balle qui doit être en adéquation avec les 2 premiers paramètres.

ensuite reste à savoir si c'est adapté à l'arme utilisée (vitesse/précision) et au réglage de l'arme.

dernier paramètre et non des moindres elle doit être disponible.

Pierre
think out of the box
Avatar de l’utilisateur
Chamois
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 15613
Images: 10
Inscription: 15 Mai 2003 16:16

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Projektyle » 01 Sep 2018 11:05

Romanlleu a écrit:...
Alors? Qu'en pensez-vous? Le tir sportif sur cible est-il une exploitation incomplète de la balistique ou non? :cheers:


C'est se faire beaucoup de noeuds au cerveau pour rien... :?
J'ai un ami chasseur qui fait du tir sur cible avec sa carabine Tikka T3, et l'utilise également à la chasse, en calibre .308 Winchester. Pour le tir sur cible, il emploi des balles 168 grain HPBT (Nosler ou Hornady) et pour la chasse il monte des 165 grain SST Hornady, toutes choses égales par ailleur (amorces, douilles et charge de Tubal 3000). La précision et le point d'impact moyen sont quasiment identiques à 100 mètres, après réglages et essais. Il tourne à 790 m/s de moyenne avec les deux types de projetile.

Et en condition de chasse, il tue beaucoup de gibier, alors qu'il n'a son permis que depuis moins de 3 ans. Plusieurs sangliers (le plus gros dans les 90/95 kg), des renards, quelques chevreuils, une biche de 200 kg... Quand les balles sont bien placées, elles font leur travail. La seule fois où un sanglier lui a échappé, c'est à cause d'une mauvaise balle, dans la panse. L'animal est parti, alors que toutes les fois où il plaçait bien son tir, ça tombait sur place ou après deux ou trois pas... :idea:
"Peut-on rire de tout? Oui.
Peut-on rire avec tout le monde? C'est moins sûr..."
- Pierre DESPROGES (1939-1988)
Avatar de l’utilisateur
Projektyle
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 12453
Images: 16
Inscription: 28 Juin 2004 18:08
Localisation: Toulouse, Haute-Garonne

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Romanlleu » 01 Sep 2018 12:10

esteca33 a écrit:En fait je comprend même pas la question...
Avant de recharger, on sélectionne et on achète la balle (chasse, varmint, target, il y en a des plus adaptés que d'autres). Ensuite on la fait voyager à la vitesse que l'on souhaite (choix et dose de poudre) pour avoir l'énergie nécessaire à la distance souhaitée et non plus pour faire du point. On peut même pratiquer des tests en tirant dans de la gélatine ou des bidons d'eau. Donc oui on influence la balistique terminale par le choix de la balle et par sa vitesse donc sa faculté à champignonner.

Lorsqu'on pratique le tir sportif, la balistique intérieure et extérieure (le vol) suffisent. On n'a pas à s'intéresser au travail terminal de la balle: si l'on est satisfait du chargement, du coefficient balistique, du vol, on est toujours dans les deux premiers types de balistique. En effet, pour du tir sportif, la balistique terminale qui consiste par exemple à se soucier de choisir une Nosler "partition", ou une Barnes TSX ou autre de tel ou tel poids en fonction de la cible n'a pas lieu d'être.
Lorsqu'on tire dans de la gélatine ou des bidons d'eau on est dans la reconstitution artificielle du tir de chasse aux fins de test. on cherche à voir l'effet terminal alors qu'on s'en fout dans le papier de cible.
Avatar de l’utilisateur
Romanlleu
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 481
Images: 3
Inscription: 31 Oct 2010 15:41
Localisation: Provence

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar Chamois » 01 Sep 2018 13:06

d'un autre coté, une fois qu'on a choisi la bonne combinaison, on ne se pose plus de questions.

en .260 rem c'est amax 140 grains pour le gibier léger ou lointain et SST pour le plus gros de 0 à 200 m.

et on peut faire pareil en 6 mm, 7 mm et autres...

Pierre
think out of the box
Avatar de l’utilisateur
Chamois
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 15613
Images: 10
Inscription: 15 Mai 2003 16:16

Re: Le tir sportif permet-il d'exprimer toute la palette du

Messagepar lludospoty » 01 Sep 2018 17:08

La balistique terminale c’est pas simple !!
Une balle peut très bien «  travailler » dans un calibre et pas dans un autre....
Il y a peu de retour de la part des chasseurs....
J’avais de très bons résultats avec la core lock 180 grains en 300 mag : expention fiable et raisonnable entraînant un canal vulnérant d’un diamètre raisonnable ( 7 ou 8 cm) suffisamment long pour ressortir systématiquement de l’animal
Je suis déçu du travail des core lock 200 grains en 35 wehlen : expention brutale et très importante la plus part du temps la balle ne traverse pas le gibier et abime exagérément la venaison
lludospoty
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1253
Inscription: 11 Oct 2006 07:46
Localisation: 17

Suivante

Retourner vers Rechargement, entretien, balistique (Armes rayées)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: enfield n2 mk1, Exabot [Bot], fabrice27 et 7 invités