des certitudes sur le rechargement...

Outillage, composants, technique, etc.

Modérateur: Equipe

des certitudes sur le rechargement...

Messagepar çavaTAR » 08 Nov 2017 13:34

mon frère a posé par écrit une question a un grand fabricant de poudre, sur la "densité" d'un type de leur poudre; voici leur réponse :

"La spécification technique de la Masse Volumique Apparente pour notre XxYyZ est : ≥ 550 g/l.
La MVA de la XxYyZ lot xxxxxxx est de : 637 g/l.
Cordialement,..."

Concrètement, qu'est-ce que ça signifie ?

Que la MVA de cette poudre, et sans doute des autres, n'est pas une constante, la seule certitude c'est qu'elle est supérieure à un seuil (ici 550g/l)
Donc tous les utilisateurs de doseuses volumétriques sont susceptibles d'erreur de masse (à volume constant, celui de leur cavité ou de leur boisseau);
Pour info, "l'erreur" de masse dans ce cas précis est de +16%, c'est à dire que si tu pensais charger 0,20g de poudre X, tu en charges effectivement plus de 0,23g.
Pire encore, rien ne dit que la vivacité soit constante, si la "densité" varie dans de telles proportions, pourquoi la vivacité ne changerait pas également, dans un sens ou un autre ?
Et donc pourquoi vouloir chercher la même masse ?
Rien n'est certain, les fabricants ne s'engagent sur rien de concret sauf un seuil, à charge pour les tireurs de peser leurs doses, de faire des "escaliers" et de mesurer les vitesses qui peuvent dans certains cas être un bon reflet de la pression développée.
Apparemment, il existe également la possibilité de contacter le(s) fabricant(s) pour demander les caractéristiques d'un lot; mais si on le fait tous, le système va coincer, pourquoi ne pourraient-ils pas indiquer sur l'étiquette, à côté de la référence du lot, la MVA de celui-ci ? hein, les fabricants, le premier qui dégainera gagnera des vies, des bonus ou des clients :salut:
Et je fiche mon billet que tous les fabricants de poudre doivent peu ou prou être confrontés à ce même problème...

Bonne chance aux rechargeurs et longue vie au business cool, l'artiche relax :dancinsmiley:
Image
L’avenir a plusieurs noms. Pour les faibles, il se nomme l’impossible. Pour les timides, il se nomme l’inconnu. Pour les penseurs et les vaillants, il se nomme l’idéal
Avatar de l’utilisateur
çavaTAR
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 3710
Images: 39
Inscription: 04 Juin 2013 19:16
Localisation: à l'Ouest

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar Chtifab » 08 Nov 2017 13:48

D'où l'intérêt de vérifier régulièrement ses charges, a fortiori lors d'un changement de bidon de poudre, fut-elle du même type.
Ma doseuse Lee Pro Auto Disk, réglée ( par disque ) pour délivrer 0,32 g de N330, avec des charges suffisamment régulières, s'est mise à délivrer 0,34 à 0,35g après que j'ai attaqué un nouveau bidon de N330, d'un lot différent.
Il y a donc bien variation de la masse volumique.
Avatar de l’utilisateur
Chtifab
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 14
Inscription: 30 Juil 2009 10:05
Localisation: Gardincour

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar pgarnier » 08 Nov 2017 14:02

J'ai eu le même souci avec la doseuse volumétrique de la DILLON, sur des lots différents.

En plus, certaines poudre (A1) ont des paillettes qui restaient collées sur la paroi du tiroir.
Désormais, je pèse systématiquement chaque dose de poudre avec la balance automatique, ce qui réduit le débit de production.
Mais bon, je prends le temps de faire des munitions de qualité et précises.
Avatar de l’utilisateur
pgarnier
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 174
Images: 1
Inscription: 14 Sep 2016 11:02

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar zouave » 08 Nov 2017 14:14

Je confirme que 10% entre deux lots ça arrive
il faut ré étalonner à chaque nouveau bidon.

Pour les paillettes qui collent deux solutions :
1- passer la dosense au congélateur puis laisser dégeler
2. faire quelques doses de poudre noire avec
ces deux trucs fonctionnent pas mal.

B.
sur mon avatar, je suis la grenouille qui n'abandonne jamais...
Avatar de l’utilisateur
zouave
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 886
Images: 5
Inscription: 26 Déc 2007 21:47
Localisation: Versailles, Souppes

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar jimmy007 » 08 Nov 2017 14:55

jimmy007
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4241
Images: 0
Inscription: 16 Juin 2012 18:00
Localisation: Pays des Cigognes

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar Chamois » 08 Nov 2017 15:54

la poudre c'est comme le vin, il y a les bonnes années (lot) et ça vieillit pareil...

attention aux conditions de stockage.. quand à vouloir garantir des caractéristiques théoriques en tout temps et en tout lieu faut arrêter de phantasmer.

Pierre
think out of the box
Avatar de l’utilisateur
Chamois
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 14994
Images: 10
Inscription: 15 Mai 2003 16:16

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar Fra78 » 08 Nov 2017 17:25

La densité apparente d'une poudre n' pas grand sens, puisque ce sont des particules (de forme variable). La densité apparente varie donc en fonction de la mise en oeuvre : une charge vibrée ou tassée occupe moins de volume pour une même masse.
C'est la raison qui pousse tous les manuels à conseiller de manœuvrer les doseuses (volumétriques) de façon aussi répétitive que possible pour limiter la dispersion des masses débitées, ainsi que des inserts dans les réservoirs à poudre pour limiter la pression de la poudre au pied du réservoir..
Seule la masse a un sens physique puisque la poudre fournit une énergie de X Joule/kg.
"Quemadmodum gladius neminem occidit, occidentis telum est."
--Lucius Annaeus Seneca : Epistulae ad Lucilium 87, c. 30

Image
Avatar de l’utilisateur
Fra78
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2440
Images: 30
Inscription: 02 Déc 2004 17:46
Localisation: Versailles

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar çavaTAR » 08 Nov 2017 17:51

Fra78 a écrit:La densité apparente d'une poudre n' pas grand sens, puisque ce sont des particules (de forme variable). La densité apparente varie donc en fonction de la mise en oeuvre : une charge vibrée ou tassée occupe moins de volume pour une même masse....

D'accord avec toi, cependant on peut considérer 2 points :
1/ le fabricant qui donne une valeur de MVA le fait certainement dans les mêmes conditions de mesure d'une fois à l'autre (sinon, ça serait à désespérer de sa méthodologie)
2/ le rechargeur qui utilise la plupart du temps une méthode volumétrique (sans forcément valider la masse de sa dose moyenne *) sait certainement qu'il doit agir d'une façon aussi systématique et répétitive que possible (sinon ce post pourra pour le moins servir à le rappeler :wink: ).
Et bien, si ces 2 points sont vrais et respectés, les variations effectives "dans la vraie vie du rechargeur" sont considérables.
* ce post peut également servir à rappeler l'importance de la validation volume/masse par un passage sur balance.

Tu dis également : "Seule la masse a un sens physique puisque la poudre fournit une énergie de X Joule/kg" et je suis prêt à te croire, mais on parle bien de cette poudre dont le fabricant lui-même ne sait pas gérer la masse volumique ? pourquoi les autres caractéristiques physico-chimiques seraient-elles des constantes lorsque celle-ci, tellement primaire, ne l'est pas ?
Image
L’avenir a plusieurs noms. Pour les faibles, il se nomme l’impossible. Pour les timides, il se nomme l’inconnu. Pour les penseurs et les vaillants, il se nomme l’idéal
Avatar de l’utilisateur
çavaTAR
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 3710
Images: 39
Inscription: 04 Juin 2013 19:16
Localisation: à l'Ouest

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar nanard35 » 08 Nov 2017 18:10

La densité apparente d'une poudre n' pas grand sens

elle a tout de même une importance capitale pour celui qui utilise par ex une doseuse volumétrique à tiroirs type Lee avec des alvéoles au volume défini et qui ne peut pas jouer finement sur celui-ci.
Comme rappelé dans cet intéressant post, il est donc primordial de vérifier à chaque nouveau lot de poudre la masse du volume de poudre utilisé habituellement.
De ma petite expérience sur la A1 que j'utilise sur la doseuse Auto disk Lee sur la Turret, les mv varient à chaque lot ce qui fait que ma cavité habituelle utilisée pour le 9 para (0.57 cc) délivre de 0.27 à 0.285 g suivant les lots déjà reçus.
Dans mon cas (j'ai vérifié au chrono) la vivacité évoluait aussi dans le bon sens en compensant cette augmentation. C'est à dire que la poudre la plus dense était moins vive et me donnait in fine la même vitesse (au poil de luc prés) que l'ancien lot.
Est ce une coïncidence ou pas je ne sais pas :think: ? je subodore, mais sans en être sur, que pour une poudre donnée, il y a une relation entre mv et vivacité apparente. Je sais qu'il y en a une avec la taille des grains qui joue sur la vitesse de combustion et donc comme il y a forcément une entre taille des grains et mv ...
A suivre sur les prochains lots.
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 6172
Inscription: 04 Nov 2012 10:14
Localisation: Bretagne 35

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar carlgustav » 08 Nov 2017 18:39

Bonsoir , d' ou le titre revue en ; DES INCERTITUDE DE RECHARGEMENT n'y avait il pas eu un post sur la TUBAL 5000 ?
il me semble :think: :think:
Avatar de l’utilisateur
carlgustav
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 556
Images: 5
Inscription: 23 Fév 2015 18:17
Localisation: Au sud .

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar Titus34 » 08 Nov 2017 19:15

Bonjour
Effectivement
Je viens de passer d'un bibon de A0 grise à un bidon de A0 à paillettes multicolores.
J'avais fait des petites dosettes, avec des douilles, pour certains calibres, plus rien ne va :wall: :shock:
Titus34
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1011
Inscription: 20 Juil 2014 18:38
Localisation: herault

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar çavaTAR » 08 Nov 2017 19:31

Chez des amis, on trouve ce lien (merci "gbk") :
http://paaf2.frenchboard.com/t86650-tab ... disque-lee

C'est super, il suffit juste de renseigner la variable "VMD" en haut à droite, qui est une variable et non une constante comme certains pourraient le croire...
et ça change tout, les 3 ou 4 chiffres après la virgule, je me marre :lol: , même le second est déjà bien faux.
Si nous n'arrivons pas à obtenir des fabricants qu'ils indiquent la MVA (VMD) en regard du numéro de lot, nous aurons toujours le bec dans l'eau
Qui va s'y mettre en premier et gagner la confiance du "marché" ?
Vectan/Nobel, une boîte locale que j'essaye de privilégier pour cette raison ?
Image
L’avenir a plusieurs noms. Pour les faibles, il se nomme l’impossible. Pour les timides, il se nomme l’inconnu. Pour les penseurs et les vaillants, il se nomme l’idéal
Avatar de l’utilisateur
çavaTAR
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 3710
Images: 39
Inscription: 04 Juin 2013 19:16
Localisation: à l'Ouest

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar lu1900 » 09 Nov 2017 00:28

nanard35 a écrit:
De ma petite expérience sur la A1 que j'utilise sur la doseuse Auto disk Lee sur la Turret, les mv varient à chaque lot ce qui fait que ma cavité habituelle utilisée pour le 9 para (0.57 cc) délivre de 0.27 à 0.285 g suivant les lots déjà reçus.
Dans mon cas (j'ai vérifié au chrono) la vivacité évoluait aussi dans le bon sens en compensant cette augmentation. C'est à dire que la poudre la plus dense était moins vive et me donnait in fine la même vitesse (au poil de luc prés) que l'ancien lot.
Est ce une coïncidence ou pas je ne sais pas :think: ? je subodore, mais sans en être sur, que pour une poudre donnée, il y a une relation entre mv et vivacité apparente. Je sais qu'il y en a une avec la taille des grains qui joue sur la vitesse de combustion et donc comme il y a forcément une entre taille des grains et mv ...
A suivre sur les prochains lots.

/
Grave et empirique tes données , car aucun manuel de rechargement ne se base sur le volume , mais sur le poids de poudre !!
Cordialement...Patrice ...
Building A Luger Collection...One Luger At A Time...Recherche tout accessoire sur le Luger .....!
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
Avatar de l’utilisateur
lu1900
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2401
Images: 18
Inscription: 01 Sep 2004 13:49
Localisation: Quadrant delta

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar sierramatch » 09 Nov 2017 07:28

Oui là je suis d'accord en fait c'est le chrono le juge de paix, j'ai aussi remarqué comme notre ami que la masse ne fait pas forcement la même vitesse, donc refaire un escalier entre différent lots. :think:
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Étienne de la Boétie (1530-1563)
Image
Avatar de l’utilisateur
sierramatch
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 3559
Images: 82
Inscription: 17 Mai 2003 18:15
Localisation: Normandie

Re: des certitudes sur le rechargement...

Messagepar esteca33 » 09 Nov 2017 12:19

Grave et empirique tes données , car aucun manuel de rechargement ne se base sur le volume , mais sur le poids de poudre !!

Oui mais c'est parce que l'on a que ça à notre disposition pour la doser de la manière la plus répétitive et fiable possible. C'est donc la meilleure méthode de contrôle pour réaliser ses cartouches avec un lot de poudre donné.
Je partage un peu la vue de nanard35, sur ce sujet et j'en suis à me poser beaucoup de questions (pour mes petites 6BR).
Est ce que les variations de masse volumique d'un bidon à l'autre ont donné une variation de V0 ? Il me semble que la voilà la question...

Autre question et non des moindres, dans un bidon donné, donc pour un même lot gardé au sec et dans de bonnes conditions, avez-vous la même masse volumique en fin de bidon par rapport à quand il est fraichement ouvert ? Parce qu'il me semble très logique que les granules les plus fin se retrouvent au fond du bidon et donc la masse par unité de volume aurait tendance à augmenter lorsque le bidon se vide.

Et pour en finir sur les questions qui émanent, de ces réflexions, que penser des tireurs bench qui ont mis en lumière que le volume de remplissage de l'étuis était prépondérant pour la régularité de la pression par rapport à la masse de poudre délivrée qui du coup deviendrait secondaire ?

C'est donc pas si simple que ça en a l'air et dans cette activité, la prudence est de rigueur, donc on pèse et on s'en contente car c'est ainsi qu'on nous l'a enseigné, c'est sécurisant et on refait notre escalier quand il y en a besoin.
A titre tout à fait personnel et pour une poudre donnée, je reste convaincu que tant que les granules de poudres ne sont pas strictement identique en forme, en dimensions, en masse volumique, et en vivacité, il est impossible d'être plus régulier que par la pesée systématique mais que celle ci est bien incapable en l'état actuel des choses de garantir une régularité de pression (dans des étuis absolument identique, sinon ça n'a pas de sens).
Avatar de l’utilisateur
esteca33
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 345
Images: 2
Inscription: 21 Fév 2014 15:47
Localisation: Gironde

Suivante

Retourner vers Rechargement, entretien, balistique (Armes rayées)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: juju63 et 3 invités