Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Outillage, composants, technique, etc.

Modérateur: Equipe

Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar nanard35 » 28 Jan 2016 00:34

Bonjour,

suite à la demande de quelques uns voici une petite présentation de l'utilisation d'un petit tonneau de joailler pour nettoyer nos chers étuis.
Ce genre de tonneau peut se trouver ici par ex et c'est là que j'ai acheté le mien :
http://www.atelierlatrouvaille.com/1112-a-tonneaux-a-polir-rotatifs
Mon modèle est le double : 2 x 1 kg.
1 kg correspond à la charge utile du tonneau.
Il faut par ailleurs tenir compte du fait que le tonneau ne doit être rempli qu'au 2/3 environ pour laisser un vide suffisant autorisant un bon brassage des pierres et des abrasifs immergés dans l'eau.
Le principe est exactement le même pour nos étuis sauf que les abrasifs fournis pour les pierres ne servent à rien et doivent être simplement remplacés par des pins inox.

Présentation de mon appareil
encombrement : 41 cm x 16 cm / h = 11 cm poids = 2.1 kgs

Image
Image

En comparaison de mon tumbler sec Lyman, plus encombrant et qui pèse lui 6 kgs. (Tumbler que je vends d'ailleurs avec son média changé récemment car je ne m'en sers plus)

Image


Présentation du tonneau de 1 kg

dimensions extérieures : 11 cm de haut, diamètre 11 cm
dimensions intérieures : 10 cm de haut, diamètre 10 cm

Etuis de 38 Spl pour l'échelle
Image
Image

Combien de pins inox faut-il pour un tonneau de 1 kg ?
Pour ma part j'ai utilisé seulement 1 Pound (lb) soit 454 g réparti dans chacun de mes tonneaux soit 227 g chacun, ce qui occupe très peu de place et cela fonctionne parfaitement :
Les pins s'achètent couramment aux USA dans pas mal de boutique ou bien ici par ex http://www.ebay.com/sch/i.html?_nkw=sta ... pins+media
L'idéal est de se grouper pour en acheter directement une grosse quantité et réduire les frais de port.

L'espace occupé par 0.5 pound dans le tonneau de 1 kg :
Image

En tenant compte du fait qu'il ne faille pas dépasser (en gros) les 2/3 du volume pour assurer un brassage efficace, combien d'étuis peut-on mettre dans un tonneau de 1 kg ?
La règle doit être d'autant plus respectée que l'étui est gros car il faut de la place pour pouvoir bouger. Mes étuis les plus gros sont des 7RM et je n'ai pas de souci avec la quantité que j'indique en-dessous. Bien entendu, pour ceux qui ont des besoins plus important, il existe des tonneaux de 3 kg, voir sur le site mais le prix est en conséquence naturellement.

dans un tonneau de 1 kg je peux mettre :
_ 200 9 para
_ 100 38 Spl
_ 75 44 Mag
_ 70 222 rem
_ 50 7-08
_ 25 7 RM

Ne pas oublier que ma machine possède 2 tonneaux (mais 1 seul peut tourner dessus si je fait une petite "lessive" :) ) et que je peux naturellement faire plusieurs "machines" si le besoin s'en fait sentir. Ce qui n'arrive pas souvent en pratique, d'autant que je nettoie désormais au fur et à mesure, dans la semaine qui a suivi le tir en général.
Depuis 1 an que j'ai cet outil, j'ai presque nettoyé tout mon parc d'étuis, tous calibres confondus, et je travaille désormais avec des étuis "neufs" si je puis dire en terme d'aspect.

Quelques photos du tonneau rempli avec les quantités d'étuis indiqués :

200 9para nota : ces étuis ont été nettoyés au tumbler humide sans désamorcage. Ils vont passer directement sur la Turret pour être intégralement rechargé (désamorcage/amorcage compris) en une passe. Dans cet optique, le logement d'amorce n'est pas nettoyé (je ne le fais pas systématiquement en 9 para) mais on peut observer que cela n'empêche pas la remise à neuf intérieure de l'étui.
Image

100 38 Spl ce sont ceux là qui vont servir de test un peu plus loin. Ils ont été préalablement désamorcés avec un désamorceur universel.
Image

75 44 Mag nota : il s'agit d'anciens étuis que j'avais nettoyé au tumbler sec (le logement d'amorce ayant été nettoyé manuellement avant amorcage) . Ils sont ici prêt à l'emploi, recalibré extérieur/intérieur, amorcés, évasés. Juste là pour l'exemple. On peut noter l'aspect extérieur correct, ce qui n'est pas le cas de l'intérieur.
Image

70 222 Rem
Image

50 7-08 nota : mélange d'étuis tirés et prêts à l'emploi ; juste pour montrer le volume occupé.
Image

25 7RM nota : ceux-là sortent du tumbler humide
Image

...bon je vais me coucher, demain on nettoie les 100 étuis de 38 Spl
:salut:
Dernière édition par nanard35 le 28 Jan 2016 07:26, édité 1 fois.
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 8133
Inscription: 04 Nov 2012 11:14
Localisation: Bretagne 35

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar C50 » 28 Jan 2016 02:23

Pins inox en Europe :
http://en.strobl.cz/stainless-steel-med%20...%20arsenal-2/
Super adresse qui ne m'a jamais déçu. Causent angliche et germaniche.

Ton système est très bien mais les quantités nettoyables sont faibles avec ce tonneau . 25 douilles 7 Remington Magnum c'est vraiment peu.

Ton lien me donne ceci : Link to database cannot be established: SQLSTATE[HY000] [2003] Can't connect to MySQL server on 'sql-1.fast-mage.com' (4) et je ne sais pas voir le prix du tonneau de trois kilos.
Merci pour ce retex bien intéressant :bravo:

:salut:

-Edité par Anakin-
Motif: il y a un souci avec le 1er lien même en le mettant entre balises
Je maintiendrai ! Guillaume d'Orange-Nassau
C50
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 10120
Inscription: 19 Avr 2005 22:19
Localisation: Près de ma presse, évidemment !

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar nanard35 » 28 Jan 2016 07:32

Oui moi aussi j'ai un problème ce matin avec l'adresse du site des Ateliers la Trouvaille, cela doit être ponctuel car cette adresse existe depuis plus d'un an lorsque j'avas acheté l'appareil.
Pour le 3 kgs c'est de l'ordre de 330 € mais je ne sais plus si c'est le simple ou le double : 2 x 3 kgs.
Oui pour des gros étuis comme le 7RM ou le 300 Winchester Magnum c'est assez faible, mais largement suffisant pour mon usage.
Jusqu'à présent je n'ai jamais tiré plus de 50 7RM en une séance ni plus de 100 7-08 (c'est souvent la moitié) et donc cela passe en une "machine" (pour reprendre un terme de ménagère faisant sa lessive :wink: ) et ne pas oublier qu'il est aisé d'en faire plusieurs si besoin.
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 8133
Inscription: 04 Nov 2012 11:14
Localisation: Bretagne 35

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar JB 21 » 28 Jan 2016 07:56

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce retex très instructif.

JB. :bravo: :salut:
Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. (Karl Marx)

Envisage le pire; espère le meilleur. (moi)
Avatar de l’utilisateur
JB 21
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5236
Images: 56
Inscription: 09 Nov 2007 22:10
Localisation: Côte d'Or

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar nanard35 » 28 Jan 2016 08:30

Bon je reprends la suite et on s'attaque au nettoyage proprement dit.
On a donc :
_ 1 tonneau de 1 kg
_ 1/2 pound de pins inox au fond de celui-ci ( 227 g)
_ 100 étuis de 38 Spl (ici préalablement désamorcés) qui occupent environ les 2/3 du volume utile

Il faut rajouter l'eau. Combien ? juste recouvrir les étuis et on garde donc toujours 1/3 de vide environ.
Cela représente dans mon cas un petit demi litre environ.
Pour ma part je rajoute de l'eau chaude du robinet mais on peut partir à l'eau froide.
Ensuite il faut rajouter :
_ une giclette de liquide vaisselle
_ une pincée d'acide citrique monohydraté (de l'ordre d'une demi cuillère à café rase)

acheté ici http://www.mon-droguiste.com/acide-citrique-monohydrate,fr,4,ACICIT01071DSN.cfm
excellente adresse où j'ai trouvé tout ce qu'il me fallait pour me faire une excellente graisse maison (mais c'est un autre sujet).
2.45 € les 250 g (et je n'en ai pas consommé le dixième en une saison donc coût négligeable comme le liquide vaisselle)
Image

la dose d'acide citrique à mettre; nota : on peut remarqué quelques bulles qui sont dues à la giclette de liquide lave-vaisselle que je viens de mettre.
Image

Pour info j'ai fait différents essais en ne mettant que du liquide vaisselle ou bien que de l'acide citrique (et en mettant des quantités plus importantes) : cela nettoie clairement moins bien.
Il faut donc mettre les 2 produits (en petite quantité) qui ont des actions différentes et une synergie d'action.

On referme ensuite le tonneau. C'est aisé, le système de fermeture est très simple et parfaitement étanche. Le tonneau est en caoutchouc et peut tomber, il est virtuellement incassable.
On place ensuite le ou les tonneau(x) sur la machine en on met en route (il y a un interrupteur sur le cordon d'alimentation, pratique).
Je rappelle qu'une machine double comme la mienne peut parfaitement tourner avec un seul tonneau.

Combien de temps ?
Pour des étuis tirés une fois récemment ou régulièrement nettoyés au tumbler humide, le résultat est parfait au bout de 2 heures.
Personnellement je les laisse entre 3 et 4 heures pour être tranquille.
Pour des étuis qui sont restés des années encrassés et sans nettoyage approfondi, il est souvent nécessaire de laisser tourner plus longtemps la première fois, genre 6 ou 8 heures pour les ravoir à fond. Le plus dur et résistant étant le fond du culot interne.
Je nettoie désormais mes étuis juste après le tir ( ou du moins dans la semaine qui suit) et ne stocke plus que des étuis remis à "neuf".

Pour mon essai des 100 étuis de 38 Spl j'ai laissé tourné le tonneau 3 heures.
Juste pour se rendre un peu compte 1 petite vidéo prise avec mon téléphone (avec le tonneau plein et le vide à coté).
Le bruit a l'air important mais en réalité il n'est vraiment pas fort et si l'appareil tourne dans une pièce fermée, on ne l'entends pas, le ronronnement étant faible.
C'est une solution idéale pour un appartement par rapport au tumbler sec je pense.

Pour ceux que cela intéresse la vitesse de rotation est d'environ 45 trs/mn.

View My Video


...... bon il faut que je parte bosser :) suite et fin de la présentation à mon retour en fin d'après-midi.


:salut:
Dernière édition par nanard35 le 30 Jan 2016 15:36, édité 1 fois.
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 8133
Inscription: 04 Nov 2012 11:14
Localisation: Bretagne 35

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar xseven » 28 Jan 2016 09:54

Une alternative au bac a ultrason .
Belle review cela peu aider a se décider au vue du résultat :bravo:
Avatar de l’utilisateur
xseven
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 826
Images: 33
Inscription: 26 Sep 2011 17:31
Localisation: Haute vienne

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar red » 28 Jan 2016 12:34

perso j'ai le 6 kg

2kg de pins
2kg de douilles
2l d'eau
1 giclée de liquide vaisselle
4 grammes d'acide

1h30 de fonctionnement et c'est top :bravo: :bravo: :bravo:
red
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 104
Inscription: 20 Mar 2005 20:46
Localisation: hte savoie

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar nanard35 » 28 Jan 2016 17:20

Bon je reprends et termine ma présentation car on n'a toujours pas vu la couleur de mes étuis nettoyés :) !

Un petit mot pour signaler que le lien sur les tambours rotatifs des ateliers La Trouvaille fonctionne à nouveau.
Les tarifs pour des tonneaux plus gros : 1x 3kgs, 2x 3kgs, 1x6 kgs s'échelonnent de 296 à 338 €.
Pour les gros consommateurs qui tirent plusieurs cartouches différentes, je conseille de prendre plutôt un 2 x 3 kgs que 1 x 6 kgs car cela permet de faire tourner séparément des étuis différents ce qui est pratique.

Je rappelle qu'il faut éviter de mettre ensemble des étuis de taille très différente qui risqueraient de :
_ s'emboiter l'un dans l'autre et de mal être nettoyé ( par ex le 9 para rentre sans soucis dans du 44 Spl ou Mag) idem avec des étuis droits de gros diamètre qui pourraient s'emboiter sur des collets plus petits d'étuis bouteille
_ déformer certains collets quand 2 étuis s'emboitent aux niveau des collets, expérience vécue.

du 9 et du 357 OK, du 44 Mag et du 45 acp oui mais pas les petits et les gros ensemble. Même raisonnement avec les collets des étuis bouteilles.

Pour revenir sur mon tonneau de 1 kg : il pèse environ 600 g à vide.
Avec ses pins (227g) et ces 100 étuis de 38 Spl recouverts d'eau il pèse environ 1.6 kgs .
Il est bien utilisé avec sa charge nominale de 1 kg.

Bon, après 3 heures occupé à surfer ici et là et sur ce forum en particulier :D pendant que les pins et leurs petits bras musclés inoxydables décrassent et décapent mes étuis je vais stopper l'appareil et chercher mon petit tambour.

Ouverture : une mousse crasseuse peu appétissante à la surface ...
Image

Quand on voit la couleur de l'eau qui en sort, ca fait presque peur : gris foncé à presque noir suivant l'état des étuis !
Image

Puis après avoir vider la première eau on incline un peu le tonneau et les pépites apparaissent :bravo: !
Comme un gamin, je suis à chaque fois surpris de voir dans quel état ils sortent de là :mrgreen: !
Image
Image

Je ne m'en lasse pas :wink: !
Image

Après avoir testé plusieurs méthodes, je préfère finalement laisser les pins dans le tambour et vider les étuis de leurs pins au-dessus de celui-ci, avant de les récupérer.
Je procède au préalable à plusieurs rinçages (4 ou 5) et je vide doucement dans l'évier l'eau en n'inclinant pas trop mon tonneau pour conserver mes pins inox.
J'ai cependant un aimant de récup au fond de l'évier pour récupérer les quelques pins qui pourraient s'échapper malgré les précautions.

Image
Nota : on peut trouver des aimants basiques à moins de 10 € chez Otelo.

Après avoir vider les pins des étuis, un dernier rinçage dans l'évier ou une grande bassine et récupération dans un vieux saladier :
Image

On notera l'état impeccable des étuis, que cela soit le logement d'amorce comme le fond intérieur de l'étui là ou les dépots sont les plus difficiles à faire partir.
Penser aussi que le passage de l'évent est remis à neuf car les pins beaucoup plus fins passent à travers.

On passe ensuite à la dernière étape, indispensable : le séchage.
Ma technique est simple et j'appelle cela faire une " fricassée de douilles" :clown: !
Un seul outil est nécessaire : une cuisinière équipée d'un four (le mien est au gaz) et une plaque lèche-frite impeccable ( là il faut être exigeant et savoir passer des consigne strictes à la principale utilisatrice du dit instrument :wink: ! ).
Il serait vraiment dommage de saloper de si beaux bijoux sur une plaque dégueu et grasse .... :shock: !!!

J'égoutte et balance sur la plaque :
Image

J'allume le four et le place au minimum (j'estime que la température va monter quelque part entre 50 et 100°C) et je met le minuteur sur 15 mn.
C'est le grand maxi, ca sèche entre 5 et 10 mn le plus souvent et ca dépends essentiellement de la quantité d'eau rentrée sur la plaque.
Il faut être vigilant et venir inspecter et secouer la plaque tous les 5 mn et stopper le four dés que l'eau a disparue (les étuis ensuite peuvent rester sur la plaque chaude pour parfaire leur séchage et descendre en température).
Il faut arrêter la chauffe du four dés qu'il n'y a plus d'eau si on veut garder l'aspect neuf et brillant jaune clair du laiton tel que sorti du tonneau.
Si on laisse le four plus longtemps que se passe t-il ?
Les étuis vont se foncer progressivement et perdre jusqu'à leur brillant.
Le désavantage n'est que cosmétique car je ne pense pas, vu la faible température, que le laiton soit altéré dans sa structure (merci aux spécialistes de me contredire si je dis une xonnerie).
Et surtout c'est complètement réversible car au prochain nettoyage ils vont retrouver leur belle couleur et toute la brillance possible.
Là sur mes 38, ils ont déjà un poil foncer mais on peut les garder jaune clair brillant (pour impressionner les collègues* en arrêtant la chauffe plus tôt);
* j'ai régulièrement des remarques de tireurs qui me demandent si mes cartouches sont neuves et sont surpris d'entendre qu'elles ont par ex 7 ou 15 rechargements derrière elles ...

Sortie du four :
Image
Image

Et voila cette petite présentation est finie et je pense ne rien avoir oublié d'important.
N'hésitez pas à poser des questions.

Tiens je ne peux pas m'empêcher d'en mettre une petite dernière : des étuis de GP11 nettoyés après leur premier tir.
Là, les évents Berdan sont trop petits pour permettre le passage des pins mais l'intérieur de l'étui est tout de même remis à neuf : impressionnant non :mrgreen: ?
Et malgré leur petite ouverture cela fonctionne aussi très bien malgré tout sur les petits étuis de 222 Rem.
Image

:salut:
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 8133
Inscription: 04 Nov 2012 11:14
Localisation: Bretagne 35

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar guigz » 28 Jan 2016 19:09

Vraiment super ton reportage , c'est à se laisser tenter
338 Lapua Magnum, the firepower
vu la vie difficile, faites confiance à vôtre bonne étoile .... de ninja !!
Avatar de l’utilisateur
guigz
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 9613
Images: 19
Inscription: 01 Déc 2009 13:26
Localisation: Alsace 67

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar savage1967 » 28 Jan 2016 19:12

:bravo: en pleine réflexion d'équipement de nettoyage de douilles, ta superbe présentation m’oriente et m'a fait craquer pour ce système, encore bravo et merci pour cette présentation :bowdown:
Image
Avatar de l’utilisateur
savage1967
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 170
Images: 16
Inscription: 18 Mai 2015 15:32
Localisation: Bas Rhin

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar C50 » 28 Jan 2016 19:36

Carrément bluffant
Je maintiendrai ! Guillaume d'Orange-Nassau
C50
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 10120
Inscription: 19 Avr 2005 22:19
Localisation: Près de ma presse, évidemment !

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar jean.yard » 28 Jan 2016 20:00

et si on les laisse sécher naturellement à l'air libre, ça donne quoi ? J'aime pas trop l'idée de devoir utiliser le four, ça fait encore un boulot en plus.
Avatar de l’utilisateur
jean.yard
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5457
Images: 108
Inscription: 13 Déc 2008 21:22
Localisation: Modane, Savoie.

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar DarkskyZ » 28 Jan 2016 20:30

jean.yard a écrit:et si on les laisse sécher naturellement à l'air libre, ça donne quoi ? J'aime pas trop l'idée de devoir utiliser le four, ça fait encore un boulot en plus.

C'est toujours aussi propre (évidemment :clown: ), ça terni juste un peu avec le temps et parfois des taches d'eau. Je faisais comme ça avant mais ça c'était avant que j'expérimente le lèche frite dans le four 30 minutes à 80° ! Et là ça brille et ça reste comme ça 8)
Avatar de l’utilisateur
DarkskyZ
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1515
Images: 2
Inscription: 24 Mai 2013 21:21
Localisation: Vraiment à l'Ouest

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar jean.yard » 28 Jan 2016 20:59

Merci pour la réponse. Les tâches ne doivent pas empêcher de faire des dix... :salut:
Avatar de l’utilisateur
jean.yard
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5457
Images: 108
Inscription: 13 Déc 2008 21:22
Localisation: Modane, Savoie.

Re: Tumbler humide ou tonneau à polir rotatif

Messagepar forêt tropicale » 28 Jan 2016 21:07

https://www.youtube.com/watch?v=3X7HvrQ_aFE
que du Bonheur, simple et sûr, achat sur electro depot déshydrateur domoclip dom202 30€
evite le four ,et consommation d'electricité élevé :silenced:
Tout ce qui est simple est faux
tout ce qui est compliqué est inutilisable PV
Avatar de l’utilisateur
forêt tropicale
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 6085
Images: 54
Inscription: 26 Oct 2006 17:24
Localisation: entre air, terre et mer

Suivante

Retourner vers Rechargement, entretien, balistique (Armes rayées)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités