Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Outillage, composants, technique, etc.

Modérateur: Equipe

Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar Philblack » 30 Aoû 2012 01:25

Je viens de me rendre compte dans un sujet que certains confondaient peut-être le jeu rotatif du barillet (libre ou pas) et le retard au verrouillage, ou un mauvais timing. J'ai fait une assez longue réponse et je me suis dit que ça pourrait éventuellement intéresser d'autres qui ne liraient pas le sujet en question. C'est général aux revolvers modernes DA/SA, indépendamment de la marque, aussi je pense que ça peut rendre service de mettre ça dans un sujet à part, sous forme de tuto, en quelque sorte...

[center]Les jeux du revolver moderne SA/DA et le verrouillage du barillet.[/center]
I - Les jeux

Sur un revolver normal qui verrouille bien quand il faut, il peut y avoir quand même deux types de jeux : le jeu rotatif et le jeu avant-arrière. Le jeu rotatif se produit tout aussi bien sur un revolver entièrement au repos lorsque l'on prend le barillet entre le pouce et l'index et que l'on essaye de le faire tourner dans un sens ou un autre. Généralement, ça bouge (disons que ça branle un peu dans le manche, si vous voulez) et on peut même entendre un petit bruit quand l'encoche du barillet tape un peu sur l'arrêtoir de barillet. Mais ceci n'est pas révélateur d'un jeu spécialement gênant ou nuisible, et tous les revolvers ont ce jeu, plus ou moins. Nous y reviendrons à ce qui est gênant plus loin.

Le jeu avant-arrière (longitudinal), c'est pareil : on prend le barillet entre le pouce et l'index et on le fait aller d'avant en arrière. Ça va aussi bouger, ça peut aussi claquer un peu. Tous les revolvers font ça. Pas gênant.

Maintenant, quand le revolver tire, l'idéal est qu'il n'y ait pas de jeux à ce moment-là. Et pour savoir s'il y en a ou pas à ce moment-là, on fait le test suivant :
- on garnit le barillet d'étuis vides (si on veut ensuite mesurer l'entrefer avant et arrière) ;
- on arme le chien ;
- on presse la détente (qu'on maintient pressée) en relâchant le chien pour qu'il retourne au repos (et on maintient toujours la détente pressée).

Et on regarde les jeux comme on a fait plus haut quand l'arme était au repos. Sauf que la détente est maintenue pressée. OK ? Et s'il y a alors encore du jeu, à l'idéal ce n'est pas bien. Et ça se répare.

Et un revolver qui a du jeu rotatif pendant le test ou au repos peut parfaitement avoir un timing impeccable et irréprochable. Seulement, comme il a du jeu, la balle ne sera pas forcément bien en face du centre du cône de forcement. Mais elle ne sera jamais très loin du centre et elle ne tapera jamais sur le bord du cône, etc. Mais elle pourra cracher des copeaux en tapant le fond du cône. Et d'une façon générale, une balle qui a perdu de son avant sous forme de copeaux (ou qui sera déformée, plus simplement) sera moins stable en vol et par conséquent moins aérodynamique et moins précise.

D'où la raison pour laquelle, indépendamment du timing, il faut qu'il y ait le moins de jeux possibles. Pour le jeu longitudinal (avant-arrière), on pourra avoir des ratés de percussion : le barillet peut avancer sous le coup et amortir le choc du percuteur sur l'amorce. Un peu comme une amorce mal enfoncée, en somme.

II - Le verrouillage et le timing

Le verrouillage, c'est quand l'arrêtoir de barillet s'engage dans une encoche dudit barillet, ce qui, donc, l'empêche de tourner. Le timing, c'est le moment où ce verrouillage se fait. Un bon timing (ou une bonne synchronisation), c'est quand ce verrouillage se fait :
- en DA : assez nettement avant que le chien ne s'abatte (on entend son clic caractéristique avant que le chien ne retombe) ;
- en SA : assez nettement avant que le chien ne soit pris par la gâchette pour rester armé (même clic, mais avant que le chien ne s'accroche à la gâchette).

Je fais un autre test personnellement, ceux qui me connaissent me l'ont vu faire fréquemment : je presse la détente lentement, le barillet tourne, le chien s'arme, il est très près... j'entends le clic et je peux relâcher la détente et la laisser revenir au repos. Le chien se rabaisse. Le barillet a avancé d'une chambre et il est verrouillé. Et je fais ça sur six chambres par exemple (ou plus), sans avoir jamais percuté.

Si ce mouvement est fait très rapidement, ça peut bluffer son monde, c'est sûr. Surtout 30 fois, 50 fois... C'est impressionnant mais peu démonstratif ni, surtout, probant : même un revolver avec un mauvais timing va verrouiller du seul fait que l'inertie du mouvement lance le barillet bien plus loin qu'en temps normal (du fait du poids de ce dernier). Donc ce test est à faire lentement, je le répète : on avance d'une chambre en... deux ou trois secondes.

Bon, je fais aussi une autre démo, qui ne sert strictement à rien mais c'est joli : je peux presser la détente et faire tourner le barillet d'une chambre, le faire se verrouiller et recommencer autant de fois que je veux mais... sans jamais que le chien ne s'arme... 10 fois, 20 fois, 50 fois et lentement (ou vite). Mais c'est une autre histoire... :whistle: :lol: :lol: :lol:

Pour en terminer, comme la course du chien en DA avant qu'il ne s'abatte est plus courte que la course du chien en SA avant qu'il ne soit capturé par la gâchette, on comprend que, si le timing est bon en DA (si le barillet est verrouillé avant que le chien ne s'abatte), il sera forcément bon en SA.

Version PDF.

Si là je n'ai pas été assez clair, je mange mon clavier ! :lol:
Dernière édition par Philblack le 30 Juin 2013 23:10, édité 2 fois.
Mes tutoriels S&W compilés (MAJ au 18-06-2014) – Le départ du 1911

« Pour progresser, il suffit d'arriver le premier au stand le matin et d'en repartir le dernier le soir. » Jerry Miculek
Avatar de l’utilisateur
Philblack
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 17843
Images: 14
Inscription: 24 Sep 2008 02:59
Localisation: Région parisienne

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar solqruxuz » 30 Aoû 2012 04:24

Voila qui mérite de passer en tuto , c'est une vraie mine de renseignements pour un débutant qui souhaiterait acheter un révolver d'occasion . Et peut-être pas que pour débutants d'ailleurs .
Quoique j'entende d'ici la question de l'armurier si l'acheteur fait les manips révélatrices : " - Vous m'avez bien dit que vous débutiez dans le tir ? " .
Du même tonneau , et je l'ai déjà évoqué pour le Ruger : en DA , si l'on fait un double tap ( qui ne peut-être que rapide , par essence ) , que la détente n'est pas suffisamment relâchée , alors le mécanisme peut se bloquer .
C'est lié à la cinématique et c'est surtout commun sur un Ruger qui a beaucoup tiré .
Je suis avec grand intérêt le MR ressuscité ...
solqruxuz
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 5212
Images: 15
Inscription: 09 Sep 2009 11:43
Localisation: la Réunion

Messagepar marcolelectro » 30 Aoû 2012 07:16

Merci pour l'info et pour la clarté du texte. Toujours un plaisir à lire.
marcolelectro
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 626
Images: 27
Inscription: 25 Juin 2006 21:23
Localisation: BRUNELLES (28400)

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar Flying Cluster » 30 Aoû 2012 10:53

Très intéressant. Je viens de mettre le pdf "au frais", ... avec les autres.
:salut:
Flying Cluster.
"La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."
Oscar Wilde.

Image
Avatar de l’utilisateur
Flying Cluster
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1326
Images: 9
Inscription: 24 Mai 2010 11:53
Localisation: en Provence, sous un olivier.

Messagepar BEG92 » 30 Aoû 2012 19:00

Je viens également de me charger le PDF.
Simple, clair et précis.
Bravo, tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
BEG92
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1686
Images: 3
Inscription: 08 Aoû 2011 23:13
Localisation: Hauts-de-Seine

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar LaMouche » 30 Aoû 2012 19:12

Oui super document que tu nous as concocté !

:bowdown:
S&W.mod 66 2"1/2 -- S&W.mod 686 4" -- S&W.mod 500 4" -- Troy M10A1 -- S&W MP9 2.0
STI 2011 .40 -- Glock 26 gen4 -- STI Ranger II -- Benelli M4 -- Desert Eagle MKVII
Avatar de l’utilisateur
LaMouche
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 734
Images: 12
Inscription: 03 Mar 2008 11:59
Localisation: Sologne des étangs

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar Baxter » 31 Aoû 2012 10:52

Lu, compris, apprécié (ô combien), imprimé et classé !
Merci Philblack ...
Baxter
Membre Confirmé
Membre Confirmé
 
Messages: 136
Inscription: 04 Aoû 2012 21:33
Localisation: Alsace

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar usp45acp » 31 Aoû 2012 11:22

Parfait, c'est bien expliqué. Par contre lors du test de synchronisation je simule une amorce ou de la saleté qui empêche le barillet de tourner librement en freinant avec le pouce le dit barillet en rotation.
Avatar de l’utilisateur
usp45acp
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 3266
Images: 1
Inscription: 25 Sep 2008 18:59
Localisation: Alsace

Re: Revolvers : les jeux et la synchronisation...

Messagepar Philblack » 31 Aoû 2012 11:32

usp45acp a écrit:Parfait, c'est bien expliqué. Par contre lors du test de synchronisation je simule une amorce ou de la saleté qui empêche le barillet de tourner librement en freinant avec le pouce le dit barillet en rotation.
Dans la mesure où le mouvement de test se fait lentement, c'est la mécanique qui pousse, il n'y a pas d'inertie en jeu. Donc le fait de freiner pour simuler quoi que ce soit n'a absolument aucune incidence : le doigt pousse le rochet du début à la fin, que ça résiste ne change rien à l'affaire, sauf si ton doigt élévateur saute le rochet, ce qui serait bien dommage...

deGuers a écrit:(...) en DA , si l'on fait un double tap ( qui ne peut-être que rapide , par essence ) , que la détente n'est pas suffisamment relâchée , alors le mécanisme peut se bloquer .
C'est lié à la cinématique et c'est surtout commun sur un Ruger qui a beaucoup tiré.
Il faut bien tenir compte d'une chose : si on doit utiliser son revolver dans le cadre d'un service de police ou assimilé et envisager de devoir faire des doubles taps, ON NE TOUCHE PAS au ressort de la glissière, on le laisse d'origine ! On peut polir le reste, comme dans mon tuto, mais le problème que tu cites n'est pas exclusif aux Ruger, il concerne n'importe quel revolver. Si on adoucit la DA de la manière que je préconise pour les tireurs sportifs, il est certain que la détente reviendra moins vite et avec moins de force au repos. Or quand on doit aller très vite (double tap), le doigt ne laissera pas toujours revenir cette détente totalement en avant, et le mentonnet ne sera éventuellement pas libéré, donc plus de DA, ou pas avec suffisamment de fiabilité. Pour garder ça il faut un retour puissant, donc un ressort à pleine capacité.

En te lisant expliquer que cela concerne communément les Ruger usés, je me dis que si j'avais besoin d'un Ruger dans le cadre d'une mission de police je changerais d'office le ressort de glissière ou de rappel de détente pour un ressort plus fort tout de suite ;)
Dernière édition par Philblack le 31 Aoû 2012 11:51, édité 1 fois.
Mes tutoriels S&W compilés (MAJ au 18-06-2014) – Le départ du 1911

« Pour progresser, il suffit d'arriver le premier au stand le matin et d'en repartir le dernier le soir. » Jerry Miculek
Avatar de l’utilisateur
Philblack
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 17843
Images: 14
Inscription: 24 Sep 2008 02:59
Localisation: Région parisienne

Messagepar Vmax666 » 31 Aoû 2012 11:50

Merci pour ces explications que tu avais déjà bien décrites dans ton tuto sur "Vérifier un revolver".

Mais bon à la lecture du début et de la phrase
"Et on regarde les jeux comme on a fait plus haut quand l'arme était au repos. Sauf que la détente est maintenue pressée. OK ? Et s'il y a alors encore du jeu, à l'idéal ce n'est pas bien. Et ça se répare. "

Je m'étais dis ah super on va savoir ce qu'il faut faire ou faire faire; :jaime: et là rien :(

Serait t'il possible d'en avoir un peu plus Monsieur Cadbur.. euh non Monsieur Philblack 8)

:salut:
Un esclave n'a jamais d'armes. Quand c'est le cas c'est un homme libre ou un combattant.
Image
Avatar de l’utilisateur
Vmax666
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1049
Inscription: 11 Nov 2009 15:40
Localisation: Suisse au bord du lac

Messagepar Philblack » 31 Aoû 2012 11:57

C'est sans doute mieux expliqué ici quand dans le tuto ;) Mais je n'ai pas dit que je faisais un tuto de réparation, je ne fais qu'expliquer la cinématique. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Si tu veux "faire faire", peu importe que tu saches comment ça se pratique. Si tu veux faire, regarde les tutos vidéos de Midway USA, on parle deux fois de la correction du "cylinder endshake" ;) Même si ce n'est pas comme ça que je fais, ça fonctionne aussi (c'est Midway USA quand même ;)) Pour le timing, en général on change le doigt élévateur pour un "oversized" et le tour est joué (parfois aussi l'arrêtoir de barillet, dans les cas limite). Pour le doigt, il faut ajuster, évidemment. Chaque arme s'use différemment, les cotes diffèrent donc d'un exemplaire à l'autre.
Mes tutoriels S&W compilés (MAJ au 18-06-2014) – Le départ du 1911

« Pour progresser, il suffit d'arriver le premier au stand le matin et d'en repartir le dernier le soir. » Jerry Miculek
Avatar de l’utilisateur
Philblack
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 17843
Images: 14
Inscription: 24 Sep 2008 02:59
Localisation: Région parisienne

Messagepar Vmax666 » 31 Aoû 2012 13:50

Un grand merci 8) je viens de voir les 2 vidéos. Je ne savais pas qu'il existait des pièces oversized pour cela.
Cela signifie par contre que pour des armes beaucoup plus anciennes (pas forcément S&W) aucune chance de trouver ce genre de pièces et de corriger le défaut.

:salut:
Un esclave n'a jamais d'armes. Quand c'est le cas c'est un homme libre ou un combattant.
Image
Avatar de l’utilisateur
Vmax666
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1049
Inscription: 11 Nov 2009 15:40
Localisation: Suisse au bord du lac

Messagepar Philblack » 31 Aoû 2012 13:52

Tu as le cas ?
Mes tutoriels S&W compilés (MAJ au 18-06-2014) – Le départ du 1911

« Pour progresser, il suffit d'arriver le premier au stand le matin et d'en repartir le dernier le soir. » Jerry Miculek
Avatar de l’utilisateur
Philblack
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 17843
Images: 14
Inscription: 24 Sep 2008 02:59
Localisation: Région parisienne

Messagepar Vmax666 » 31 Aoû 2012 14:01

Oui sur un S&W 1937 (mod 17 en 45 ACP vendu à l'armée Brésilienne). Ce n'est pas trop génant vu le peu que je tire avec mais je regardais, si j'avais moyen de faire quelque chose. Sur mon St Etienne 1873 aussi c'est pas super.

:salut:
Un esclave n'a jamais d'armes. Quand c'est le cas c'est un homme libre ou un combattant.
Image
Avatar de l’utilisateur
Vmax666
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1049
Inscription: 11 Nov 2009 15:40
Localisation: Suisse au bord du lac

Messagepar Philblack » 31 Aoû 2012 14:05

Si, on peut faire des trucs pour corriger, sans les pièces. Tu es un peu loin de chez moi, j'aurais pu regarder ça... Mais la référence ici devrait aller sur ton S&W 17 : http://www.brownells.com/.aspx/pid=1537 ... ZE-N-FRAME . Il faut ajuster.
Mes tutoriels S&W compilés (MAJ au 18-06-2014) – Le départ du 1911

« Pour progresser, il suffit d'arriver le premier au stand le matin et d'en repartir le dernier le soir. » Jerry Miculek
Avatar de l’utilisateur
Philblack
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 17843
Images: 14
Inscription: 24 Sep 2008 02:59
Localisation: Région parisienne

Suivante

Retourner vers Rechargement, entretien, balistique (Armes rayées)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités