OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Votre compte actif vaut acceptation de la charte en vigueur sur tirmaillyforum.com, communauté des tireurs à longue distance.

OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 22:14

Bonjour.

Possesseurs d'ex full, transformés en catégorie B ou C, ou tout simplement tireurs et solidaires des autres tireurs que l'on veut spolier, s'il vous plaît, écrivez. Rstez surtout courtois et polis, mais exprimez simplement cette opinion : les détenteurs d'armes légales n'y sont pour rien ! Et ne veulent pas être spoliés après un fait divers tragique impliquant un tireur qui n'aurait plus su détenir d'armes !
Une pensée pour le Pasteur Niemöller : http://www.lafauteadiderot.net/Poeme-ec ... hau-par-le

Voici la liste des adresses :

Avec pour destinataire n°1 le SCAE et le ministère de l'Intérieur.

SCAE
Service Central des Armes et Explosifs
Immeuble Le Capitole
55 avenue des Champs Pierreux
92000 NANTERRE

Mail : scae-armes@interieur.gouv.fr

FFTir
Fédération Française de Tir
38 rue Brunel
75017 Paris
Mail : contacts@fftir.org

GUILLAUME TELL
Comité Guillaume Tell
90bis, Rue de Varenne
75007 PARIS

MINISTERE DE L'INTERIEUR
Monsieur le ministre de l'Intérieur,
Ministère de l’Intérieur
Place Beauvau
75800 Paris CEDEX 08
Formulaire de contact : https://www.interieur.gouv.fr/contact


PREMIER MINISTRE
Monsieur le premier ministre,
Hôtel Matignon
57 rue de Varenne
75700 Paris SP 07

PRESIDENCE
Monsieur le président de la République,
Palais de l'Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré,
75008 Paris.

DEPUTES
Trouver votre député et son email :
https://www2.assemblee-nationale.fr/rec ... formulaire
Pour envoyer un courrier à votre député :
M. le Député ...
Assemblée nationale
126 rue de l'Université
75355 Paris 07 SP

SENATEURS
Trouver votre ou vos sénateurs et son email :
http://quisontvossenateurs.senat.fr
http://www.senat.fr/senateurs/sencir.html
Pour envoyer un courrier à un sénateur :
M. le Sénateur ...
Casier de la poste,
15 rue de Vaugirard,
75291 - Paris Cedex 06


FEPAM
666 ZA des Longues Rayes
60610 Lacroix-St-Ouen
info.contact@fepam.fr

SNAFAM
666 rue des Longues Rayes
60610 Lacroix-St-Ouen
info@snafam.org

CSNA
14 rue Sèche bouteille
21380 MESSIGNY & VANTOUX
chambre.syndicale@armuriers.com
Dernière édition par phh le 12 Aoû 2021 01:42, édité 4 fois.
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 22:15

Pour ceux qui manquent d'idées, quelques courriers déjà rédigés :

Quelques exemples de courriers déjà rédigés :


Monsieur .............................

C'est à la suite d'un effroyable fait divers survenu en décembre dernier, au cours duquel 3 gendarmes ont perdu la vie, que le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé vouloir interdire l'acquisition et la détention d'armes de guerre transformées.

Or, de très nombreux pratiquants du tir sportif, collectionneurs de patrimoine armurier historique, que le devoir de mémoire appelle à préserver, et certains chasseurs, sont détenteurs de ce type d'arme en toute légalité, détention qui implique l'absence totale de casier judiciaire et un comportement exemplaire de la part du bénéficiaire, ce qui n'était pas le cas du forcené responsable du décès des militaires, auteur de violences conjugales et connu pour son comportement inquiétant, ce qui ne l'a pas empêché de recevoir un renouvellement d'autorisation peu de temps auparavant .

Alors nous avons l'impression d'être les « boucs émissaires » désignés pour masquer une erreur de l'administration, qui d'une part n'aurait jamais du laisser ce sinistre individu détenir une arme soumise à autorisation, encore moins renouveler cette autorisation, et d'autre part informer les gendarmes de la présence d'armes à feu sur leur lieu d'intervention.

De surcroît, à l'heure où les règlements de compte à coups de Kalachnikovs sont la règle dans les cités, où l'administration est incapable de fournir la moindre estimation du nombre d'armes de guerre clandestines en circulation, nous nous étonnons de la célérité avec laquelle le ministre réagit à l'encontre d'une population de citoyens et électeurs respectueux des lois. Ce qui nous amène à penser qu'il s'agit pour lui de « montrer les muscles » à peu de frais, en s'attaquant à un groupe de personnes inoffensives afin de faire la démonstration de son intransigeance vis-à-vis de ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, pour les jeter en pâture à des syndicats logiquement mécontents, un peu comme un lot de consolation visant à donner un sens au sacrifice de leurs collègues.
Sauf qu'ici, il se trompe de cible en visant ceux qui ont le tort de pratiquer un loisir utilisant des armes à feu, et ce en toute légalité.

Effectivement, il est possible de se demander où sont les priorités, entre le retour de la loi dans les territoires perdus de la république, le trafic de stupéfiants, les rodéos sauvages, la montée de la violence etc... et le « terrible danger » que représentent quelques milliers de citoyens qui sont, j’insiste sur ce point, respectueux des lois, mais possesseurs de « méchantes armes qui tuent ».
Et dans ce cas, pourquoi ne pas interdire les couteaux lorsqu'un fanatique poignarde des innocents ? Pourquoi ne pas appliquer la même logique lorsqu'un fou furieux fonce dans la foule avec son véhicule ?
Il ne faudrait surtout pas oublier que ce n'est pas l'objet qui est dangereux, mais celui qui l'utilise.

Et depuis quand légifère-t-on pour gérer des exceptions ? Car la part de responsabilité des possesseurs légaux d'armes dans les faits divers représente un pourcentage tellement faible qu'il ne figure pas dans les statistiques (six cas de tireurs sportifs impliqués en vingt ans !), contrairement à celles concernant les armes détenues illégalement.
Et en agissant ainsi, c'est à dire en montrant du doigt les tireurs et collectionneurs, le ministre, relayé par la presse, nous désigne à la vindicte populaire, comme si tous les détenteurs légaux des armes concernées étaient des individus suspects, potentiellement capables de comportements violents.

Si nous sommes curieux de savoir comment le législateur va pouvoir faire la différence entre la dangerosité d'une arme de guerre définitivement transformée et celle d'une carabine de chasse semi-automatique de gros calibre, nous nous demandons aussi quel effet aura ce décret sur les chiffres de la délinquance, vu qu'il n'est pas destiné à ceux qui s'affranchissent de toute obligation légale.

Alors, nous vous demandons que ceux qui respectent les lois ne soient pas considérés de la même façon que les délinquants, et n'aient pas à subir les conséquences d'une législation qui se trompe de cible.

Et nous souhaitons aussi que les représentants de nos associations puissent participer à la rédaction d'un texte destiné, au mieux, à restreindre les droits de certains d'entre nous.

Il est clair que la France nous apparaît comme le pays où les bons citoyens ont de plus en plus de devoirs, et les délinquants, de plus en plus de droits. La lassitude est grande chez ceux qui servent de « vaches à lait » à des gouvernements qui les méprisent.


N'oubliez pas la formule de politesse :D

Nom, prénom
Adresse
CP – Ville


MONSIEUR LE CHEF DE SERVICE DU SCAE
HÔTEL DE BEAUVAU
1, PLACE BEAUVAU
75008 PARIS.


A <...>, le <...>

OBJET : Les tireurs sportifs affiliés à la Fédération Française de Tir sont inquiets des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».


Monsieur le ministre de l'intérieur,

Je suis un tireur sportif extrêmement inquiet de la déclaration du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures de contrôle des armes à feu par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ».

L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre parmi les tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel. Au-delà du coût conséquent de ces armes, c'est tout un pan d'histoire qui est menacé. C'est aussi une passion qui est en péril puisqu'une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport. Nous sommes désespérés. L'angoisse est forte. Les mots manquent pour décrire notre peine.

Ce projet en cours est une réaction au terrible drame d'Ambert. A ce titre, nous saluons les mesures du ministre de l'intérieur, c'est-à-dire :
-Le renforcement du fichier national des interdits d’acquisition et de détention d’armes (Finiada), où sera désormais inscrit l’ensemble des décisions judiciaires
-Le couplage du Finiada avec le casier judiciaire
-La meilleure signalisation des comportements suspects par le dialogue avec les armuriers et présidents de club de tir
-La création d'un fichier de prévention des violences familiales qui inscrira les personnes ayant été auteurs de violences conjugales et qui sera croisé avec les fichiers du Finiada et du casier judiciaire

Ces mesures concrètes, judicieuses et pertinentes auront une réelle efficacité. Elles balayeront l'unique limite du contrôle des armes à feu : le signalement. Grâce à ces mesures, le drame d'Ambert, aurait pu être évité.
A ce titre, l'interdiction de la détention des armes de guerre transformées apparaît injuste. Cette mesure se rajouterai à la trop longue liste des discriminations dont les amateurs d’armes sont déjà victimes. Les résultats de la consultation citoyenne sur les discriminations ont déjà mis en ayant ce fait.

Cette mesure impactera donc l'ensemble de notre communauté, qui comporte près d’un million de chasseurs, 230 000 tireurs sportifs et collectionneurs, tous citoyens électeurs.

Nous demandons donc la suppression du décret en cours de rédaction.


En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le chef de service, l'expression de ma très haute considération.




Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........

Signature


Nom, prénom
Adresse
CP – Ville
Monsieur le premier ministre
Hôtel Matignon
57 rue de Varenne
75700 Paris SP 07

A <...>, le <...>
OBJET : Les pratiquants de T.A.R. attendent l’intervention du premier ministre à la suite des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».

Monsieur le premier ministre,
La communauté des tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire est à nouveau visés par le ministère de l'intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures à notre encontre par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ». Sont donc visées les armes militaires à l’origine en full auto. Si la vente de ces armes semi-automatiques dorénavant classées en catégorie A1°11 est déjà interdite depuis le décret 2018-542, il nous avait été permis de conserver leur détention. Or, il est aujourd'hui question de les interdire purement et simplement. Cette annonce concerne de plus les armes militaires transformées à répétition manuelle (C1°§b) ou à un coup (C1°§c).
L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Les décrets coercitifs à notre encontre se sont succédé ces dernières années, et voilà que l'exécutif compte nous en rajouter un. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.
Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.
Nous implorons avec espoir, une réaction et une intervention du premier ministre. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant le ministre de l’intérieur. Nous sommes des tireurs comme les autres, nous appartenons à la Fédération Française de Tir (FFTir), nous payons notre licence et nous faisons vivre le tir sportif avec passion.
Vous êtes notre seul espoir.
En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le premier ministre, l'expression de nos respectueuses salutations.

Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........
Signature



Nom, prénom
Adresse
CP – Ville
Monsieur le président de la République
Palais de l'Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré,
75008 Paris.

A <...>, le <...>
OBJET : Les pratiquants de T.A.R. attendent l’intervention du président de la République à la suite des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».

Monsieur le président de la République,
La communauté des tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire est à nouveau visés par le ministère de l'intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures à notre encontre par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ». Sont donc visées les armes militaires à l’origine en full auto. Si la vente de ces armes semi-automatiques dorénavant classées en catégorie A1°11 est déjà interdite depuis le décret 2018-542, il nous avait été permis de conserver leur détention. Or, il est aujourd'hui question de les interdire purement et simplement. Cette annonce concerne de plus les armes militaires transformées à répétition manuelle (C1°§b) ou à un coup (C1°§c).
L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Les décrets coercitifs à notre encontre se sont succédé ces dernières années, et voilà que l'exécutif compte nous en rajouter un. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.
Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.
Nous implorons avec espoir, une réaction et une intervention du président de la République. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant le ministre de l’intérieur. Nous sommes des tireurs comme les autres, nous appartenons à la Fédération Française de Tir (FFTir), nous payons notre licence et nous faisons vivre le tir sportif avec passion.
Vous êtes notre seul espoir.
En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, l'expression de nos respectueuses salutations.

Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........
Signature
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 22:16

En direction de la FF-Tir

Madame, Monsieur,

J'écris ici pour vous partager ma situation inquiétante en tant que tireur sportif pratiquant le tir à l'arme réglementaire. Nous sommes à nouveau visés par un décret coercitif.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé de nouvelles mesures à notre encontre. Nos armes de T.A.R. sont donc en ligne de mire.

L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.

Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.

Nous implorons avec espoir réaction et protection de la FFT. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant l'exécutif.

Vous êtes notre seul espoir.



Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 22:17

Pour le comité Guillaume Tell (vous savez, les hommes de l'ombre :lol!: )

Nom, prénom
Adresse
CP – Ville

Monsieur le secrétaire du comité Guillaume Tell
90bis, Rue de Varenne
75007 PARIS

A <...>, le <...>

OBJET : Les pratiquants de T.A.R. attendent l’intervention du comité Guillaume Tell à la suite des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».

Monsieur le Président,

La communauté des tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire est à nouveau visés par le ministère de l'intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures à notre encontre par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ». Sont donc visées les armes militaires à l’origine en full auto. Si la vente de ces armes semi-automatiques dorénavant classées en catégorie A1°11 est déjà interdite depuis le décret 2018-542, il nous avait été permis de conserver leur détention. Or, il est aujourd'hui question de les interdire purement et simplement. Cette annonce concerne de plus les armes militaires transformées à répétition manuelle (C1°§b) ou à un coup (C1°§c).

L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Les décrets coercitifs à notre encontre se sont succédé ces dernières années, et voilà que l'exécutif compte nous en rajouter un. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.

Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.

Nous implorons avec espoir une réaction et une intervention du comité Guillaume Tell. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant l'exécutif. Nous sommes des tireurs comme les autres, nous appartenons à la Fédération, nous payons notre licence et nous faisons vivre le tir sportif avec passion.

Il faut agir vite, avant la publication du décret, car après, il sera trop tard (le seul recours face à un décret est la justice administrative, et sa jurisprudence n'a jamais été en notre faveur).

Vous êtes notre seul espoir.

En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le secrétaire, l'expression de nos respectueuses salutations.

Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........

Signature
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 22:18

Pour députés et sénateurs :

Nom, prénom
Adresse
CP – Ville
Monsieur le député du/des <…>
Assemblée nationale
126 rue de l'Université
75355 Paris 07 SP

A <...>, le <...>
OBJET : Les pratiquants de T.A.R. attendent la protection du député à la suite des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».

Monsieur le Député,
La communauté des tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire est à nouveau visés par le ministère de l'intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures à notre encontre par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ». Sont donc visées les armes militaires à l’origine en full auto. Si la vente de ces armes semi-automatiques dorénavant classées en catégorie A1°11 est déjà interdite depuis le décret 2018-542, il nous avait été permis de conserver leur détention. Or, il est aujourd'hui question de les interdire purement et simplement. Cette annonce concerne de plus les armes militaires transformées à répétition manuelle (C1°§b) ou à un coup (C1°§c).
L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Les décrets coercitifs à notre encontre se sont succédé ces dernières années, et voilà que l'exécutif compte nous en rajouter un. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.
Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.
Nous implorons avec espoir, réaction et protection des députes. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant l'exécutif. Nous sommes des tireurs comme les autres, nous appartenons à la Fédération, nous payons notre licence et nous faisons vivre le tir sportif avec passion.
Il faut agir vite, avant la publication du décret, car après, il sera trop tard (le seul recours face à un décret est la justice administrative, et sa jurisprudence n'a jamais été en notre faveur).
Vous êtes notre seul espoir.
En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l'expression de nos respectueuses salutations.

Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........
Signature



Nom, prénom
Adresse
CP – Ville
Monsieur le sénateur du/des <…>
Casier de la poste,
15 rue de Vaugirard,
75291 - Paris Cedex 06

A <...>, le <...>
OBJET : Les pratiquants de T.A.R. attendent la protection du sénateur à la suite des déclarations du ministre de l'intérieur sur l’interdiction à venir des armes dites « de guerre ».

Monsieur le Sénateur,
La communauté des tireurs sportifs pratiquant le tir à l'arme réglementaire est à nouveau visés par le ministère de l'intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi 22 juillet de nouvelles mesures à notre encontre par cette phrase : « Je proposerai très prochainement d’interdire l’acquisition et la détention des armes de guerre transformées qui sont aujourd’hui en circulation ». Sont donc visées les armes militaires à l’origine en full auto. Si la vente de ces armes semi-automatiques dorénavant classées en catégorie A1°11 est déjà interdite depuis le décret 2018-542, il nous avait été permis de conserver leur détention. Or, il est aujourd'hui question de les interdire purement et simplement. Cette annonce concerne de plus les armes militaires transformées à répétition manuelle (C1°§b) ou à un coup (C1°§c).
L'annonce a fait l’effet d'un coup de tonnerre dans notre milieu. Les décrets coercitifs à notre encontre se sont succédé ces dernières années, et voilà que l'exécutif compte nous en rajouter un. Nous sommes à la fois en colère et désespérés. Les mots manquent pour décrire notre peine. L'angoisse est forte. Nous sommes très attachés à notre discipline et son matériel.
Une telle mesure concernera des milliers de tireurs sportifs, et toute une discipline de notre beau sport.
Nous implorons avec espoir, réaction et protection des sénateurs. Nous savons que vous aurez le poids et les mots pour défendre nos voix devant l'exécutif. Nous sommes des tireurs comme les autres, nous appartenons à la Fédération, nous payons notre licence et nous faisons vivre le tir sportif avec passion.
Il faut agir vite, avant la publication du décret, car après, il sera trop tard (le seul recours face à un décret est la justice administrative, et sa jurisprudence n'a jamais été en notre faveur).
Vous êtes notre seul espoir.
En espérant que vous serez sensible à cette humble requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Sénateur, l'expression de nos respectueuses salutations.

Prénom, Nom
Membre de la société de tir de..........
Signature
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar CHARLTON HESTON » 07 Aoû 2021 22:43

Bonne idée, notamment les exemples de lettres,j'ai commencé à en envoyer.
In Gun We trust
Image
Avatar de l’utilisateur
CHARLTON HESTON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1244
Images: 0
Inscription: 07 Mai 2008 21:47

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar Joedu29 » 07 Aoû 2021 23:00

Ce qui me gène avec ces lettres (pas les tiennes en particulier, je parle en général), c'est qu'elles exploitent des arguments dont ils se foutent, et qu'elles se prennent le tapis dans leurs propres argumentaires: je ne vois pas l'intérêt d'invoquer la kalash dans les cités quand le problème provient à l'origine d'une arme légalement détenue.

Le fait que ca soit déjà suffisamment bien encadré, ils s'en foutent.
Le fait que la préfecture ait déconné dans ce cas précis, ils s'en foutent (premièrement, c'est pas la leur, et deuxièmement c'est pas en insultant leur structure qu'on leur fera changer d'avis)
L'argument de la kalash dans les cités, ils s'en foutent (avec pour effet secondaire pour le lecteur de classer immédiatement l'auteur de la lettre dans une certaine catégorie politique indésirable)
L'argument du patrimoine historique, ils s'en foutent.
l'argument de la pente savonneuse avec l'interdiction des couteaux et des voitures, ils s'en foutent; il y a un parti pris idéologique derrière qui les rendent complètement aveugle à ce genre d'évidence.
les histoires de tireurs spoliés à faire pleurer dans les chaumières, ils s'en foutent. En dehors du milieu de tir, le fait de s'attacher émotionnellement à un "engin de mort" est incompréhensible.
aucun de ces arguments ne leur donne de raison de se bouger le cul d'un point de vue politique. ces gens-là, il faut leur parler boutique.

Il faut leur parler élections (que les tireurs sportifs sont très politisés, et que le moindre geste en notre faveur leur rapporterait des votes), il faut leur parler sécurité et gestion (la simplification de la loi permettrait un meilleur contrôle en limitant la charge de travail des employés), Il faut leur parler économie (fragilisation d'un secteur d'activité), il faut leur parler administration (insister sur le fait que les contrôles administratifs ont été renforcés depuis l'incident et le SIA), Il faut leur parler économie (nouvelle loi = nouvelle paperasse = surcoût)... et j'en oublie très certainement. Surfer sur le sentiment anti-LREM pourrait également être une piste (qui compris du côté de la France insoumise)

Et faites attention aux mots que vous employez...ce n'est pas un "fait divers", c'est un "drame", ce n'est pas une "arme de guerre" (ne surtout pas utiliser les termes qu'ils ont inventés) c'est une "arme de dotation militaire", on ne dit pas "full auto", mais "répétition automatique". vous n'écrivez pas à un collègue tireur, mais à un parfait inconnu hoplophobe qui n'en a rien à foutre de vous et de vos loisirs.

tl;dr pour moi, les arguments habituels sont à jeter, ils ont prouvé leur inefficacité.
-Vétéran de l'hyperguerre finno-coréenne - Semper perkele
-Partisan de la légalisation de la charge nucléaire à usage récréatif
"Alexa, release the Claymore Roomba"
Avatar de l’utilisateur
Joedu29
Membre Sénior
Membre Sénior
 
Messages: 383
Inscription: 29 Nov 2019 19:38

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 07 Aoû 2021 23:27

Je viens d'écrire ailleurs (parce que je ne suis pas dupe non plus du sort qui leur sera réservé) :

Ce qui importe,
* c'est que ces lettres expriment poliment, courtoisement mais fermement un mécontentement face à ce décret.
* Qu'elles soient envoyées, nombreuses, très nombreuses...

Le reste....

Ecrivez les gars, écrivez !
Dernière édition par phh le 07 Aoû 2021 23:28, édité 1 fois.
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar CHARLTON HESTON » 07 Aoû 2021 23:28

Chacun peu adapter son courrier,
par contre,en passant,c'est vrai qu'ils nous font une jospinade la,des mesures de confiscation annoncés avant des élections,on pourrait les penser plus prudents,mème si ils pense avoir affaire à quantité négligeable, c'est tout de mème se mettre un peu plus en position vulnérable la,c'est pas comme si ils manquait de sujets d'inquiétudes et de mécontents dans ce gouvernement.
Apres tout une voix est une voix. :think:
In Gun We trust
Image
Avatar de l’utilisateur
CHARLTON HESTON
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 1244
Images: 0
Inscription: 07 Mai 2008 21:47

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar nanard35 » 08 Aoû 2021 09:21

Il faut leur parler élections (que les tireurs sportifs sont très politisés, et que le moindre geste en notre faveur leur rapporterait des votes), il faut leur parler sécurité et gestion (la simplification de la loi permettrait un meilleur contrôle en limitant la charge de travail des employés), Il faut leur parler économie (fragilisation d'un secteur d'activité), il faut leur parler administration (insister sur le fait que les contrôles administratifs ont été renforcés depuis l'incident et le SIA), Il faut leur parler économie (nouvelle loi = nouvelle paperasse = surcoût)... et j'en oublie très certainement. Surfer sur le sentiment anti-LREM pourrait également être une piste (qui compris du côté de la France insoumise)

d'accord avec ces arguments, en particulier le premier. Leur rappeler le cas Jospin n'est pas inutile.

Pour le reste, merci pour ces exemples de lettres, il n'y a plus qu'à ...
Bernard
Image
Avatar de l’utilisateur
nanard35
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 9162
Inscription: 04 Nov 2012 11:14
Localisation: Bretagne 35

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 08 Aoû 2021 09:54

nanard35 a écrit:Pour le reste, merci pour ces exemples de lettres, il n'y a plus qu'à ...


:bravo:
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar phh » 08 Aoû 2021 10:55

Un autre exemple :

Résumé de la situation:

-2015: sous l’impulsion de Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur de l’époque, la vague d’attentats qui secoue la France sert de pretexte à la commission européenne pour durcir la législation des armes. On se demande encore le rapport, les attentats avaient été perpétrés avec des armes illégales.

Qui trinque sans raison? Les tireurs!

-2017: Bruno Leroux, ministre de l’intérieur de l’époque (celui même qui avaient traité les tireurs sportifs de « fêlés de la gâchette »), en guise de cadeau de départ, publie un décret interdisant la détention des armes alimentées par bande.
On se demande encore la raison, aucun incident n’ayant été recensé avec ces armes.

Qui trinque sans raison? Les tireurs!


-2018: Application de la directive européenne en droit français.

La directive européenne interdit désormais aux tireurs sportifs la détention des armes de guerre définitivement modifiées en semi-auto.
Le gouvernement français surclasse donc en A11 ces armes qui étaient jusque là détenues en catégorie B.

Conformément à ce qu'a proposé la commission avec la clause de "grandfathering", l'Etat décide de ne pas appliquer rétroactivement cette interdiction de détention à ceux qui les possédaient avant le changement de législation, et permet donc aux tireurs de garder leurs armes désormais A11, si précédemment achetées en B.
Ca limite partiellement la casse, mais une fois de plus:

Qui trinque sans raison? Les tireurs!


-2021: Décret Darmanin

A la suite d’incidents déplorables impliquant des tireurs sportifs, Gerald Darmanin, l’actuel ministre de l’intérieur, décide de réagir.
Il veut revenir sur l'accord que l'Etat avait pris avec les tireurs en 2018.
Pourquoi décide-t-il de trahir ainsi tous les tireurs innocents plutôt que de s'attaquer réellement au problème?
Parce qu'à défaut d'être utile, cette mesure est facile et en plus elle est médiatiquement positive: le ministre "fait" quelque chose (quoique les gens sont de moins en moins dupe).

Pourquoi ne pas plutôt traiter le vrai problème?
(chercher à comprendre pourquoi il a été permis à quelqu'un de garder ses armes alors qu'il présentait des signes flagrants d'instabilité: venir à son travail en gilet pare-balle pendant des mois pour l'un, forte agressivité chez l'autre qui a pourtant eu des autorisations de détention malgré les plaintes déposées à son encontre pour « menaces de mort »).
Parce que c'est admettre que l'Etat a failli.
C'est se désavouer publiquement, et pour ça il faut du courage...

Au lieu de ça, comme toujours:

Qui trinque sans raison? Les tireurs!

Et bien les tireurs en ont ras le bol de servir d’échappatoire aux responsabilités de nos dirigeants.
Marre de trinquer à chaque fois pour que le ministre en place puisse dire qu’il fait quelque chose, alors qu’à chaque fois c’est totalement inutile.

Ca suffit!!!

Et une fois que vous nous aurez enlevé nos dernières armes, sur qui pourrez-vous alors taper pour faire croire que vous « faites » quelque chose?

Un jour il faudra bien traiter pour de bon les vrais problèmes.

En attendant:

Qui trinque sans raison? Les tireurs!
Image

#ARRETER LA MACHINE
Avatar de l’utilisateur
phh
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2334
Images: 54
Inscription: 27 Avr 2003 19:22
Localisation: Pas-de-Calais

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar big » 08 Aoû 2021 11:16

j'ai regroupé des modèles de lettres ici

https://mega.nz/folder/T5JwxDgY#YEoKH4BDZkqGegiM8F2Fww
www.bigache.fr
Autorisation de fabrication et de commerce de matériels de guerre, armes et munitions catégorie A1, A2 et B.
Déclaration commerce armes et munitions du 11 juin 2009.
Avatar de l’utilisateur
big
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2437
Inscription: 22 Oct 2004 19:44
Localisation: Var

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar bleu669 » 08 Aoû 2021 12:05

:bravo: :bravo: :bravo:
Image
Avatar de l’utilisateur
bleu669
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 4561
Images: 3
Inscription: 31 Oct 2005 00:31
Localisation: Elsass

Re: OPERATION RAFALE DE COURRIERS ET MAILS A.1-11

Messagepar Citoyen26 » 08 Aoû 2021 12:24

Oui, merci Big :bravo:
-"Je ne crois pas au bien suprême, on a fait tellement de mal en son nom, mais je crois à la bonté..." " ...la bonté des humains hors du bien religieux ou social."
V. Grossman

Image
Avatar de l’utilisateur
Citoyen26
Membre Vétéran
Membre Vétéran
 
Messages: 2267
Images: 33
Inscription: 28 Sep 2015 20:01
Localisation: Drôme, près de Valence.

Suivante

Retourner vers CHARTE DU FORUM TIR MAILLY

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité